Dossier

Dossier : les dix commandements en édition religieuse

Religion - Religion - Photo OLIVIER DION

Dossier : les dix commandements en édition religieuse

Confrontés à un marché morose, les éditeurs du secteur religieux se fixent des règles et s'appuient sur de bonnes pratiques éditoriales et commerciales. _ par Pauline Leduc

J’achète l’article 4.5 €

Par Pauline Leduc,
Créé le 05.04.2019 à 00h00,
Mis à jour le 05.04.2019 à 11h20

Après deux années de progression, le chiffre d'affaires du rayon religion enregistre, selon GFK, une baisse importante avec - 4,8 % en valeur par rapport à 2017, pour des ventes atteignant environ 50,6 millions d'euros. « L'année a été un peu terne. Nous n'avons pas été épargnés par le mouvement des "gilets jaunes", avec une baisse de la fréquentation dès la mi-novembre et une inquiétude collective peu propice aux achats alors même que le mois de décembre concentre la part de chiffre d'affaires la plus importante », constate Mathilde Mahieux, libraire responsable de la religion à La Procure. Du côté du Syndicat des libraires de littérature religieuse (SLLR), le constat n'est pas plus réjouissant. « On estime que les librairies spécialisées ont connu une baisse de 9 et 27 % durant la fin d'année », avance son président, Pierre-Yves Camiade (Siloë, La Roche-sur-Yon). Ce dernier s'inquiète aussi d'une chute de 20 % des ventes d'ouvrages de catéchèse. « Les évêques de France enregistrent la même baisse de fréquentation de la catéchèse : il y a certainement une défiance des familles due aux révélations sur la pédophilie dans l'Eglise », analyse-t-il.

Mathilde Mahieux, La Procure - Photo OLIVIER DION

Pour autant, l'état d'esprit des éditeurs du secteur n'est pas à la morosité. Certains d'entre eux ont même enregistré une année 2018 à la hausse, comme Emmanuel, Artège (Elidia) ou Mame. Quelques belles surprises d'ouvrages exigeants ont irrigué l'année comme l'interprétation, verset par verset, du Nouveau Testament par le bibliste et pasteur Antoine Souis (Salvator), la conférence de carême 2018 Culture et évangélisation sous la direction deFabrice Hadjadj (Parole et silence) ou Un temps pour mourir de Nicolas Diat (Fayard). Côté tendances, on notera encore la vivacité de la « papamania » et la bonne santé des témoignages.

Guillaume Arnaud, Fleurus Mame - Photo OLIVIER DION

Si les éditeurs nuancent les chiffres GFK, qui ne prennent pas en compte, selon eux, un grand nombre de points de vente spécialisés, ils ne nient pas les difficultés du marché. « Un des problèmes de l'édition religieuse est qu'elle réagit à un retrait relatif du public en surproduisant afin de se donner l'impression de faire plus de chiffre d'affaires : ce n'est pas la solution », estime Jean Mouttapa, le directeur éditorial du département spiritualité d'Albin Michel, qui a décidé de baisser de 10 % sa production en 2019. Même son de cloche au Cerf, qui a réduit son nombre de titres de 20 % l'an passé, chez Elidia ou aux Presses de la Renaissance. « Face aux difficultés du marché, nous sommes de plus en plus sélectifs et avons décidé de nous concentrer sur une dizaine de titres », explique Grégory Berthier, directeur éditorial adjoint des Presses de la Renaissance, qui se concentre sur des témoignages de ceux qui sont « au plus près des fidèles ». La réduction de la production n'est évidemment pas la seule piste des éditeurs qui innovent depuis plusieurs années pour satisfaire leur lectorat habituel, tout en séduisant le plus large public. Diffusion-distribution, rapports avec les libraires, bibliothèques et médias, pratiques éditoriales, ouvertures aux autres religions, gestion du fonds...Les professionnels du livre peuvent s'appuyer sur différents leviers pour asseoir leur production.

Matthieu Megevand, - Photo SEBASTIEN AGNETTI

1 - Ta diffusion tu soigneras

Il y a du mouvement dans la diffusion des éditeurs du secteur religion. Le Cerf, jusqu'alors chez Média Diffusion, a confié au 1er janvier la diffusion-distribution de son catalogue à Interforum (Editis). « Un acteur complet, professionnel et un authentique partenaire, soucieux que cette alliance profite aussi au secteur de la librairie religieuse. Le système d'impression Copernics va nous permettre une gestion modernisée de notre fonds et une régulation qualitative de notre production », se réjouit Jean-François Colosimo, président du directoire du Cerf. De son côté, Mame, diffusé-distribué par Média Diffusion-MDS, s'est doté en 2019 d'un diffuseur supplémentaire et spécialisé. « Notre objectif est d'être présents, de la meilleure manière, dans tous les points de vente : pour répondre aux spécificités des librairies religieuses, nous nous appuyons maintenant, en plus, sur les représentants de ThéoDiff qui maîtrisent parfaitement ce domaine », explique Guillaume Arnaud, le président de la maison.

Jean Mouttapa, Albin Michel - Photo OLIVIER DION

Le diffuseur ThéoDiff est né dans le giron de l'Alliance biblique française. Cette association interconfessionnelle dispose d'une branche éditoriale, Biblio, qui édite de nombreuses versions de la Bible et s'autodiffuse (distribution MDS). « Nous nous sommes lancés en tant que diffuseur à part entière pour les éditeurs religieux parce que nous avons senti qu'il y avait des besoins », explique Jonathan Boulet, son directeur qui dispose d'une équipe de 5 représentants, « fins connaisseurs des différents univers religieux ». « Un libraire religieux n'a pas les mêmes attentes qu'un généraliste : face à une production de plus en plus diversifiée, il a besoin de conseils spécialisés pour lui expliquer quelle part de la clientèle va être intéressée par tel ouvrage », précise-t-il. ThéoDiff serait actuellement en discussion avec plusieurs acteurs du secteur. « On sent une réflexion de plus en plus forte sur ce sujet », estime Régis de Villers, le directeur général de Salvator, éditeur et diffuseur-distributeur couvrant « les Fnac comme les librairies d'abbaye ». Cette dernière rassemble une cinquantaine d'éditeurs et a dernièrement accueilli une jeune maison, Première partie, qui édite notamment le mook à succès Jésus.

Bruno Nougayrède, Desclée de Brouwer - Photo OLIVIER DION

2 - De nouvelles voix tu porteras

Si tous les éditeurs s'appuient sur des valeurs sûres comme l'abbé Grosjean (Artège), Bernard Sesboüé - qui arrive cette année chez Salvator - ou Anne Lécu (Cerf), ils cherchent aussi les voix de demain. Et pour cause. Certains nouveaux auteurs se sont rapidement imposés et renouvellent le domaine de la théologie ou de la spiritualité. Parmi eux, Adrien Candiard dont le nouveau livre A Philémon : réflexions sur la vie chrétienne (Cerf, 31 janvier) s'est déjà écoulé à plus de 3 000 exemplaires, ou Marion Muller-Colard dont Bayard vient d'éditer en partenariat avec Labor et Fides L'éternité ainsi de suite, qui connaît un très bon démarrage. «  Les auteurs de ce type sont extrêmement rares puisqu'ils allient universalité du discours et singularité de l'écriture et du regard », estime Matthieu Mégevand, le directeur de Labor et Fides. Ce dernier a pourtant déniché une autre pépite l'an passé, Marie-Laure Choplin et son Cœur sans rempart, « coup de cœur des libraires », adoubé par Marion Muller-Colard qui en a rédigé la préface. « On y croit, et c'est d'ailleurs la première fois que je publie un manuscrit reçu par la poste », précise l'éditeur.

Anne-Sophie Jouanneau, Bayard - Photo OLIVIER DION

Autre étoile montante, le père Alexandre Siniakov, qui racontait son parcours dans Comme l'éclair part de l'Orient (Salvator, 2017). Lauréat du prix du livre de spiritualité 2018-La Procure, l'auteur signera deux nouveaux titres cette année chez Fayard et Salvator. « L'un des enjeux forts de notre secteur est de renouveler la théologie pour le grand public », précise Régis de Villers, le directeur général de la maison. Dans cette optique, il a aussi lancé en 2018 Le christianisme n'existe pas encore du jeune moine dominicain Dominique Collin, « qui a trouvé son public » et prépare un nouveau texte pour septembre.

Elsa Rosenberger, Seuil - Photo OLIVIER DION

3 - Tes forces tu uniras

En juillet dernier, se tenaient à Tours les premières assises de l'édition religieuse, à l'initiative du SLLR et du groupe religion du SNE. Cette rencontre a permis aux professionnels du secteur d'échanger sur leurs difficultés et notamment sur la fragilité du tissu des librairies spécialisées dont près de 40 % auraient fermé leurs portes depuis quinze ans (source SLLR). « Nous souhaitons œuvrer ensemble contre cette raréfaction des points de vente », explique Bruno Nougayrède, président du groupe religion du SNE.

Ce rendez-vous a donné lieu à plusieurs chantiers entrepris conjointement. «  Nous avons mis en place des rencontres beaucoup plus fréquentes, une fois par trimestre, qui nous permettent de continuer à travailler main dans la main », détaille Pierre-Yves Camiade (Siloë, La Roche-sur-Yon), le nouveau président du SSLR. Ensemble, ils ont démarché l'assemblée plénière des évêques et auront prochainement une audience pour leur parler « des bonnes pratiques » qui pourraient être mises en place afin de soutenir les librairies religieuses. « Certains diocèses mettent par exemple à leur disposition des locaux ou entrent au capital des librairies, ce sont des pistes à explorer », poursuit Pierre-Yves Camiade. Les deux parties sont aussi en train de mettre en place une formation à destination des libraires spécialisés qui devrait entrer en application d'ici à 2020.

4 - Ton fonds tu valoriseras

« Ce ne sont pas les nouveautés qui ont tracté 2018, mais le fonds qui représente environ 70 % de notre chiffre d'affaires », constate Mathilde Mahieux, libraire responsable de la religion à La Procure. « Lorsque nous n'avons pas d'ouvrage phare, le fonds sauve notre année, alors on essaye de le soigner », renchérit Jean Mouttapa, directeur éditorial du département spiritualités d'Albin Michel. Pour ce faire, l'éditeur s'appuie sur ses collections de poche, « Espaces libres » et « Spiritualités vivantes », pour lesquelles il sélectionne chaque année une dizaine de titres « à forts enjeux » - comme l'an passé Eloge du silence de Marc de Smedt - qui bénéficieront d'une nouvelle couverture. « Le simple relookage fait remonter les courbes de vente, parfois de manière spectaculaire », note l'éditeur.

Conscients de la valeur économique et patrimoniale de leurs fonds, plusieurs professionnels du secteur investissent cette année le format poche pour faire vivre leur catalogue. « Nous lançons Lexio, notre collection de poches qui entend présenter les indispensables de la théologie et de la spiritualité, mais aussi de la philosophie et de l'histoire à un plus large public au rythme de 40 parutions par an », annonce Jean-François Colosimo, qui s'appuie aussi sur Copernics, le service d'impression à la demande d'Editis pour exploiter le fonds de la maison.

Après avoir édité ponctuellement quelques titres ces dernières années, Artège programme 10 poches pour 2019 et commence à pratiquer une politique d'achats. Il vient de publier Ainsi, Dieu choisit la France : la véritable histoire de la fille aînée de l'Eglise de Camille Pascal (Presses de la Renaissance, 2016). « Nous lançons pour la première fois en librairie une -opération dédiée : en mai et juin, pour deux poches achetés, le -troisième est offert », précise Bruno Nougayrède, P-DG du groupe Elidia, qui rassemble notamment Artège, Ad Solem et DDB.

5 - De la place à toutes les religions tu feras

Si environ 70 % de la production des éditeurs concerne le christianisme et si la très grande majorité des éditeurs religieux français est de -tradition chrétienne, plusieurs professionnels du -secteur mettent un point d'honneur à nourrir les -réflexions sur les autres religions. « Bayard a, depuis longtemps, -vocation à dialoguer avec les autres religions et c'est une ligne que nous souhaitons poursuivre et amplifier », avance Anne-Sophie Jouanneau. Après la parution l'an passé de L'islam pensé par une femme de la jeune théologienne libanaise Nayla Tabbara et de Nos racines juives d'Antoine Nouis, l'éditeur publie Aux origines de la Torah : nouvelles rencontres, nouvelles perspectives d'Israël Finkelstein et Thomas Römer, qui a déjà nécessité une réimpression, et programme à la rentrée un ambitieux dictionnaire des minorités religieuses.

Alors que le Cerf prévoit en 2019 la publication d'un « monument » consacré au Pentateuque de Rachi, Albin Michel lance la série Les califes maudits, dont le premier des cinq volumes, La déchirure, signé par l'universitaire tunisienne Héla Ouardi, est paru en mars. La maison propose aussi l'enquête Juifs d'ailleurs et Le grand livre de la pleine présence du lama Denys Rinpoché.

Au Seuil, on trouvera aussi différentes couleurs religieuses. Après le beau succès de Frédéric Lenoir, La sagesse expliquée à ceux qui la cherchent, l'éditeur prévoit un titre de Jacqueline Chabbi qui se penchera sur les mythes autour de la création du Coran. Au rayon bouddhisme, Elsa Rosenberger note des résultats mitigés pour ses derniers -ouvrages, -notamment La pleine conscience en action du moine bouddhiste -Chögyam Trungpa, -pourtant préfacé par -Mathieu Ricard. « Beaucoup de choses sortent sur le bouddhisme, entre les petits éditeurs qui publient les enseignements de maîtres vendus à des communautés de pratiquants et un tout-venant très grand public tourné vers le développement personnel, il est difficile pour les lecteurs de s'y retrouver », analyse l'éditrice.

A noter, enfin, la bonne santé d'Albouraq, maison d'édition musulmane qui se développe en Afrique francophone. Elle a ouvert au Sénégal une librairie et des bureaux, et s'apprête à lancer l'activité éditoriale. L'éditeur a connu un petit succès durant Livre Paris avec ses éditions du Coran aux couvertures très flashy. « L'engouement est fort chez les jeunes, nous allons donc en lancer en librairie comme en supermarchés juste avant le Ramadan », détaille Mansour Mansour, le directeur de la maison.

6 - En bibliothèque tu iras

Fruit de plusieurs mois de travail du groupe religion du Syndicat national de l'édition, le catalogue « 600 ouvrages sur les religions » a été conçu pour aider les bibliothèques à affiner ou constituer un fonds dans le domaine des religions. « Beaucoup d'entre elles n'en disposent pas, cet ouvrage les aidera à appuyer la démarche de ceux qui veulent comprendre, connaître, analyser ou bien expliquer les religions : il n'est pas là pour aider ceux qui les vivent à plus ou mieux les vivre », précise Bruno Nougayrède qui préside le groupe religion au Syndicat national de l'édition.

Tiré à 5 000 exemplaires, l'ouvrage, qui peut aussi être utile aux libraires, sera envoyé aux bibliothèques d'ici à la mi-avril. Le catalogue traite toutes les traditions religieuses, du judaïsme aux sagesses chinoises, et s'organise autour de plusieurs rubriques : « Textes fondateurs », « Histoire des religions », « Récits et témoignages », etc.

Parallèlement, le conservateur général des bibliothèques, Bernard Huchet, a réuni des professionnels et chercheurs pour réfléchir ensemble à la question des Religions en bibliothèque paru le 26 mars aux éditions du Cercle de la librairie (qui appartiennent comme Livres Hebdo à Electre SA). L'objectif de l'ouvrage est de faire valoir une approche « sereine, tolérante et réfléchie » de la diversité des religions aujourd'hui et d'en décliner les principes dans l'administration quotidienne des bibliothèques publiques.

7 - Des sujets d'actualité tu t'empareras

Dans la lignée du pape François qui se positionne régulièrement sur l'actualité, les éditeurs du secteur programment de plus en plus d'ouvrages articulant valeurs chrétiennes et problématiques contemporaines. Avec près de 10 000 exemplaires écoulés, la version illustrée par Yann Arthus-Bertrand du Laudato si' : lettre -encyclique sur la sauvegarde de la maison commune (éditions Première partie) du souverain pontife qui y porte l'idée d'une écologie intégrale, fait partie des beaux livres de fin d'année du rayon qui se sont le mieux vendus fin 2018. « On sent un intérêt très net qui grandit autour de ce sujet qu'il est de notre responsabilité de traiter », estime Stanislas Jozan, directeur des éditions de l'Emmanuel. La maison a publié avec succès l'an passé Comment sauver la planète à domicile : l'art de vivre selon Laudato si' d'Alexis et Adeline Voizard et 67 recettes de bonheur, L'écologie -humaine en action de Tugdual Derville.

Parmi les autres sujets d'actualité, la crise migratoire est au cœur du manifeste du père Gérard Riffard, Accueillons-les ! Migrants, demandeurs d'asile, réfugiés, mineurs isolés (Bayard, 2018), et l'enquête sociologique et idéologique programmée chez Tallandier, Les chrétiens face aux migrants de Pierre Jova. La question du genre apparaît dans Enquête sur la théorie du genre d'Esther Pivet (Artège, 2019) et Vérité et splendeur de la différence sexuelle d'Etienne Roze (Parole et silence, 4 avril), celle de l'égalité homme-femme se reflète dans La bible des femmes (Labor et Fides) ou Jésus, l'homme qui préférait les femmes, gros succès de Christine Pedotti chez Albin Michel en 2018, quand Mame propose un « nouveau féminisme » avec Des filles épatantes (19 avril) présentant « 12 femmes formidables dont la foi a changé la vie... et celle des autres ». « Il est important de nous employer à remettre les traditions spirituelles en dialogue avec la société contemporaine », estime François Maillot, qui dirige le domaine de spiritualité « à aspiration chrétienne » de Tallandier.

Cette volonté est aussi présente dans la politique éditoriale de Mame, qui -développe cette année un domaine pour accompagner les adultes au quotidien et programme Manager avec son âme de Fabienne Alamelou-Michaille (15 mars) et N'attendez pas le week-end pour être heureux : réflexions spirituelles sur le travail du moine Anselm Grün (19 avril).

8 - Avec les médias tu travailleras

« Notre positionnement dans un des plus importants groupes de presse est une chance lorsque l'on sait à quel point il est difficile, aujourd'hui, de lancer un ouvrage indépendamment de tout support médiatique », estime Anne--Sophie Jouanneau, la nouvelle directrice éditoriale de Bayard. L'éditrice a fait du renforcement des partenariats entre la maison et le groupe qui l'héberge un des chantiers prioritaires. Elle souhaite développer des synergies avec les différentes rédactions du groupe. Bayard éditera ainsi, en partenariat avec La Croix, Lettres aux catholiques qui veulent espérer (17 avril). D'autres projets sont en cours d'élaboration.

Les éditeurs du secteur peuvent s'appuyer sur un tissu vivace de médias catholiques français qui, de La Croix à La Vie, en passant par Famille chrétienne, Radio Notre Dame, la chaîne KTO ou l'émission « Jour du seigneur » (France 2), font la part belle aux livres. « Ils sont encore prescripteurs et tout particulièrement l'émission "L'esprit des lettres" sur KTO, qui est notre équivalent de "La grande librairie" », souligne Mathilde Mahieux (La Procure). Cette dernière prend pour exemple le succès de Comment réussir ta vie de Jeanne Larghero (Artège) dont les ventes ont « décollé » juste après son passage dans l'émission.« Valeurs Actuelles ou Le Figaro font aussi écho à la production du secteur. C'est plus rare dans les autres journaux, sauf si les ouvrages sont clairement orientés vers l'histoire ou en lien avec l'actualité », note aussi la libraire.

Tous les éditeurs cherchent à atteindre les médias-g énéralistes pour toucher un plus large public. Avec difficulté. « Il faut avouer que si on ne s'appuie pas sur des personnalités médiatiques, comme chez nous le père René Luc, il est difficile de déborder du cadre religieux », résume Grégory Berthier, directeur éditorial adjoint des Presses de la Renaissance, qui se réjouit donc des dix pages- accordées dans L'Express aux Mémoires du prêtre Alain de La Morandais,Jouer le jeu avant la dernière partie, parus le 14 mars.

9 - L'Eglise et ses mouvements tu interrogeras

Une marée d'ouvrages traitant du scandale de la pédophilie dans l'Eglise catholique française déferle en librairie. « L'heure est à la prise de conscience avec quelques titres mais cela ne fait que commencer : on sent un frémissement chez les éditeurs, le tabou se brise », prédit Mathilde Mahieux (La Procure). Certains livres déjà parus, comme Histoire d'un silence d'Isabelle de Gaulmyn (Seuil, 2016) ou Au troisième jour de Véronique Garnier-Beauvier (Artège, 2017), voient leurs ventes relancées.

Arrivent en rayon Qu'avez-vous fait de Jésus ? de Christine Pedotti (Albin Michel), Plus jamais ça ! du Père Pierre Vignon (L'Observatoire), dénonçant le silence et l'hypocrisie de l'Eglise de France, et L'Eglise catholique face aux abus sexuels sur mineurs de Marie Jo Thiel (Bayard). De nombreux autres titres seraient en préparation.

Au-delà de ces sujets, c'est toute une réflexion autour de la déchristianisation de la société qui prend forme dans la production. Comment notre monde a cessé d'être chrétien de l'historien Guillaume Cuchet et Comment peut-on être catholique ? du philosophe Denis Moreau sont les deux gros succès du Seuil en 2018, avec près de 10 000 exemplaires écoulés pour chacun. « Ils se complètent et répondent à une inquiétude de plus en plus palpable : l'amoindrissement de la pratique catholique », analyse Elsa Rosenberger, directrice éditoriale du département religion du Seuil. En 2019, l'éditeur prévoit Une contre-révolution catholique : aux origines de la Manif pour tous par Yann Raison Du Cleuziou, tandis que le Cerf publiera Vers une France païenne ? d'Hippolyte Simon.

10 - Ton catalogue tu décloisonneras

Pour s'adresser au plus grand nombre et renouveler les approches de la religion ou de la foi, les éditeurs misent sur le décloisonnement et la diversification. Labor et Fides lance « Lignes intérieures », collection où des écrivains athées ou croyants évoquent leur rapport à la foi. Chez Albin Michel, Jean Mouttapa travaille aussi à des projets « à cheval entre la littérature et la spiritualité » tout en faisant parler des non-croyants sur la religion comme François Bégaudeau à qui il a confié la préface de la reprise d'un Curé de campagne de Georges Bernanos.

François Maillot (Tallandier) continue d'explorer le credo de décloisonnement, en proposant des ouvrages mordant sur les sciences humaines ou le développement personnel comme Vivre libre avec Etty Hillesum de Cécilia Dutter (2018), présentant les conseils spirituels d'une jeune juive convertie au christianisme et morte à Auschwitz à 29 ans. « C'est le type d'ouvrages qui peut aussi bien toucher un lectorat de croyants que de non-croyants en quête d'intériorité », avance l'éditeur.

Par le biais de sa marque grand public Quasar, Emmanuel accélère la cadence de ses romans en mêlant comédie et spiritualité. L'éditeur qui avait connu le succès avec le feel-good book religieux Monsieur le curé fait sa crise de Jean Mercier, décédé en 2018, continue dans cette veine avec Ouf, maman part au couvent de Stéphanie Combe (16 mai) ou s'essaie à la romance avec Beau brun ténébreux d'Anne Kurian, paru en début d'année. Après le bon accueil l'an passé du Couple dont vous êtes les héros - plus de 3 000 exemplaires -, la maison publie cet été le « cahier coach », Le couple dont vous êtes les héros face aux défis de la vie.

Mame continue sa politique de diversification, notamment en jeunesse, et a reçu le prix de littérature religieuse pourEnquête sur Dieude Sophie de Mullenheim (2018), qui s'est écoulé à près de 10 000 exemplaires. Il a aussi édité avec l'EmmanuelDécouvrez le vrai texte de la Bible en BD(2018) de Toni Matas avec les dessins de Picanyol.« La bande dessinée connaît un succès éclatant dans notre domaine », s'enthousiasme Guillaume Arnaud. Le Cerf se lance aussi dans la BD en coédition avec Glénat avec la collection « Un pape dans l'histoire » dont les deux premiers albums-sur un ensemble d'une trentaine de volumes-paraîtront en avril.

Les principaux éditeurs

Ventes en valeur entre janvier et décembre 2018

La production

Nouveautés et nouvelles éditions

Les 50 meilleures ventes en religion et spiritualité

Décembre à janvier 2018. Comme l'an passé, la spiritualité est présente en force dans le Top 50 GFK/Livres -Hebdo. Frédéric Lenoir investit les premières marches avec son Méditer à cœur ouvert (Nil), pourtant paru en novembre 2018, et deux de ses titres au format poche (L'âme du monde et Petit traité de vie intérieure). On trouvera aussi d'autres figures du rayon. Thich Nhât Hanh (Prendre soin de l'enfant intérieur), Matthieu Ricard (L'art de la méditation, Plaidoyer pour le bonheur), Christophe André (Méditations sur la vie) ou Christophe Fauré (S'aimer enfin !). 

L'autre grande star du classement est, évidemment, le pape François. Les différentes éditions de son exhortation apostolique sur l'appel à la sainteté émaillent le top 20. Bayard prend la première place du podium avec La joie et l'allégresse : Gaudete et exsultate, Salvator la 9e, Parole et silence la 12e, quand Artège pointe à la 14e. Y sont aussi présents les ouvrages du pape, Quand vous priez, dites Notre père (Bayard), Dieu est jeune (Robert Laffont) et Laudato si' (Première partie).

Les 50 meilleures ventes en religion et spiritualité
Rang Titre Auteur Editeur Prix
1 La joie et l'allégresse : Gaudete et exsultate pape François Bayard 3,50 €
2 La Bible : Segond 21 : l'original, avec les mots d'aujourd'hui Colectif Société biblique de Genève 1,90 €
3 L'âme du monde Frédéric Lenoir Pocket 6,50 €
4 Méditer à cœur ouvert Frédéric Lenoir NIL 19,00 €
5 Petit traité de vie intérieure Frédéric Lenoir Pocket 6,70 €
6 Missel des dimanches 2019 : année liturgique du 2 décembre 2018 au 1er décembre 2019 Collectif Cerf 9,00 €
7 Les langages de l'amour : les actes qui disent "je t'aime" Gary Chapman Farel 6,90 €
8 Quand vous priez, dites Notre Père François Bayard 14,90 €
9 Soyez dans la joie et l'allégresse, gaudete et exsultate pape François Salvator 3,50 €
10 Prendre soin de l'enfant intérieur : faire la paix avec soi Thich Nhât Hanh Pocket 6,95 €
11 Missel du dimanche 2019 : année C Collectiff Bayard 9,00 €
12 Exhortation apostolique Gaudete et exsultate pape François Parole et silence 3,50 €
13 L'art de la méditation : pourquoi méditer ? Sur quoi ? Comment ? Matthieu Ricard Pocket 6,30 €
14 Gaudete et exsultate : exhortation apostolique pape Francois Artège 3,50 €
15 Le prophète Khalil Gibran Pocket 1,55 €
16 Dieu est jeune : conversations avec Thomas Leoncini pape François R. Laffont 16,00 €
17 S'aimer enfin ! : un chemin initiatique pour retrouver l'essentiel Christophe Fauré Albin Michel 16,00 €
18 Ma vie est un miracle Bernadette Moriau JC Lattès 17,00 €
19 Enseignements d'une sage d'aujourd'hui, vol. 1 Amritanandamayi Points 7,80 €
20 Aime et ce que tu veux, fais-le ! Emmanuel Gobilliard Albin Michel 19,00 €
21 Quand tu étais sous le figuier... propos intempestifs sur la vie chrétienne Adrien Candiard Cerf 10,00 €
22 Laudato Si' : lettre encyclique sur la sauvegarde de la maison commune pape François Première partie 25,00 €
23 Un temps pour mourir : derniers jours de la vie des moines Nicolas Diat Fayard 20,90 €
24 Comment notre monde a cessé d'être chrétien Guillaume Cuchet Seuil 21,00 €
25 Jésus : l'homme qui préférait les femmes Christine Pedotti Albin Michel 17,50 €
26 Marie qui défait les noeuds : neuvaine Juan Ramon Celeiro Gingko 4,00 €
27 Comment peut-on être catholique ? Denis Moreau Seuil 22,00 €
28 Pierre et Mohamed : Algérie, 1er août 1996 Suivi de Pierre et moi Adrien Candiard Tallandier 4,60 €
29 Aveuglements : religions, guerres, civilisations Jean-François Colosimo Cerf 22,90 €
30 La Bible de Jérusalem Collectif Cerf 15,00 €
31 Plaidoyer pour le bonheur Matthieu Ricard Pocket 6,50 €
32 Le prophète Khalil Gibran Le Livre de poche 2,80 €
33 Prenez soin de votre âme : petit traité d'écologie intérieure Jean-Guilhem Xerri Cerf 20,00 €
34 Youcat : catéchisme de l'église catholique pour les jeunes Benoît XVI Cerf 12,00 €
35 La part du colibri : l'espèce humaine face à son devenir Pierre Rabhi Ed. de l'Aube 6,50 €
36 Vivre sans pourquoi : itinéraire spirituel d'un philosophe en Corée Alexandre Jollien Points 6,90 €
37 L'intranquillité Marion Muller-Colard Bayard 14,90 €
38 Ceci est mon corps Anne Lécu Cerf 14,00 €
39 Jésus : l'encyclopédie Collectif Albin Michel 59,00 €
40 Soyez dans la joie et l'allégresse pape François Médiaspaul 3,00 €
41 Le plein silence Marion Muller-Colard Labor et Fides 16,00 €
42 La symphonie de la vie : conscience et environnement Pierre Rabhi Le Livre de poche 7,10 €
43 L'autre Dieu : la plainte, la menace et la grâce Marion Muller-Colard Albin Michel 6,90 €
44 Missel des dimanches 2018 Collectif Brepols 9,00 €
45 Veilleur, où en est la nuit ? : petit traité de l'espérance… Adrien Candiard Cerf 10,00 €
46 Livre-calendrier des 3 religions 2019 : à Jérusalem Collectif Ecrire 8,50 €
47 Le livre tibétain de la vie et de la mort Soygal Rinpoché Le Livre de poche 9,10 €
48 La Bible de Jérusalem Collectif Pocket 13,50 €
49 Méditations sur la vie Christophe André Points 6,70 €
50 La force du silence : contre la dictature du bruit Robert Sarah Pluriel 10,00 €

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités