Nominations

Du changement à la tête de grands musées parisiens

Emma Lavigne et Christophe Leribault - Photo MANUEL BRAUN/ DR

Du changement à la tête de grands musées parisiens

L'actuel président du Petit Palais, Christophe Leribault, prend la présidence des musées d'Orsay et de l'Orangerie, tandis que la présidente du Palais de Tokyo, Emma Lavigne rejoindra la Collection Pinault à la Bourse de Commerce.

J’achète l’article 1.50 €

Par Dahlia Girgis,
Créé le 15.09.2021 à 16h00,
Mis à jour le 15.09.2021 à 17h00

Directeur depuis 2012 du Petit Palais à Paris, Christophe Leribault, va prendre la présidence des musées d'Orsay et de l'Orangerie cet automne. Le successeur à Laurence de Cars, qui a été nommée à la tête du Louvre au début de l'été, prendra ses nouvelles fonctions le 5 octobre pour une durée de cinq ans. Il proposera une nouvelle approche des parcours et des collections pour les rendre plus accessibles.

Après des études à l'école du Louvre et à la Sorbonne, Christophe Leribault commence sa carrière professionnelle au Getty Museum de Los Angeles, avant d'entrer comme conservateur au musée Carnavalet (Paris-Musées), puis en tant que directeur au musée Delacroix. Il a également été directeur adjoint du département des arts graphiques du musée du Louvre.

Doctorant en histoire de l’art, il soutient sa thèse sur le peintre Jean-François de Troy auquel il consacre un livre : Jean-François de Troy (1679-1752) (Arthena, 2002). Il publie également Delacroix, Othoniel, Creten : des fleurs en hiver (Louvre éditions, 2012) et supervise des beaux-livres tels que Delacroix et la photographie de Sylvie Aubenas, Françoise Hailbrun, Fiona Le Boucher et al. (Le Passage/Louvre éditions, 2008) ou encore Fantin-Latour, Manet, Baudelaire : l'hommage à Delacroix de Stéphane Guégan, Marie-Pierre Salé et Amélie Simier (Le Passage/Louvre éditions, 2012).

Du privé au public

L'autre nomination récente est celle d'Emma Lavigne à la Bourse de Commerce. Présidente du Palais de Tokyo depuis 2019, elle rejoindra la Collection Pinault au poste de directrice générale à partir du 1er novembre. Elle succède à l'ancien ministre Jean-Jacques Aillagon, qui reste conseiller de François Pinault, et aura pour objectif de développer la collection du milliardaire ainsi que la direction du nouveau lieu d'art contemporain inauguré en mai, la Bourse de Commerce.

Après des études en histoire de l'art et d'architecture, elle débute sa carrière en tant que conservatrice à la Cité de la Musique. Elle rejoint dès 2008 le Musée national d’art moderne du Centre Pompidou avant de prendre la direction du Centre Pompidou-Metz. Depuis deux ans à la tête du Palais de Tokyo, elle n'a pas eu l'occasion de développer sa ligne éditoriale à cause de la pandémie. Elle a aussi été commissaire du pavillon français à la Biennale de Venise et à la Biennale de Lyon.

Emma Lavigne a écrit et dirigé de nombreux ouvrages tels que Evry, la cathédrale de la Résurrection (ed. du Patrimoine, 2000), Le ciel comme atelier : Yves Klein et ses contemporains avec Serge Lasvignes et Chiara Parisi (2020, Centre Pompidou Metz) ou bien John Lennon : unfinished music : exposition, Paris, Cité de la musique, 19 octobre 2005-16 janvier 2006 (RMN Grand-Palais, 2005).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités