Elle, Mal de pierres et Ma vie de Courgette aux César | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 25.01.2017 à 15h01 (mis à jour le 25.01.2017 à 16h00) Cinéma

Elle, Mal de pierres et Ma vie de Courgette aux César

Marion Cotillard et Alex Brendemühl dans "Mal de Pierres" de Nicole Garcia. - Photo STUDIOCANAL

A travers des films dont ils sont l'adaptation, la littérature française, le théâtre, le document, la biographie ou même la bande dessinée se retrouvent dans la liste des nominations des prochains César.

Les nominations aux César ont été révélées mercredi 25 janvier dans la matinée. Plusieurs adaptations se distinguent dans cette liste de finalistes, dont les lauréats seront connus le 24 février prochain.

Elle de Paul Verhoeven, adaptation de Oh… de Philippe Djian (Gallimard) part favori avec 11 nominations, tout comme Frantz de François Ozon, qui a réécrit le roman et la pièce de Maurice Rostand, L'homme que j'ai tué (déjà adapté par Ernst Lubitsch). Mal de Pierres de Nicole Garcia, d'après le livre de Milena Agus (Liana Levi) est nommé huit fois, Juste la fin du monde de Xavier Dolan, inspiré de la pièce de Jean-Luc Lagarce (Les solitaires intempestifs) est nommé six fois. Deux films biographiques, La danseuse, qui retrace la vie de l'artiste Löie Fuller, en se basant sur le livre de Giovanni Lista (Loïe Fuller, danseuse de la Belle Epoque, Hermann) et Chocolat, qui revient sur l'histoire de la première star noire en France, à partir des livres de Gérard Noiriel (dont Chocolat: la véritable histoire d'un homme sans nom, Bayard) sont respectivement nommés six et cinq fois.

Outre La Danseuse dans la catégorie meilleur premier film, on retrouve le joli Rosalie Blum, adaptation de la bande dessinée de Camille Jourdy (Actes sud).

Du côté de l'animation, Ma vie de Courgette, à partir d'Autobiographie d'une courgette de Gilles Paris (Plon), et également nommé aux Oscars, s'octroie trois nominations: film d'animation, musique et adaptation. Dans cette dernière catégorie, le scénario de Claude Barras et de Céline Sciamma affronte Elle, Frantz et Mal de pierres mais aussi La fille de Brest, transposition du document d'Irène Frachon, mediator 150 mg (Dialogues) et Réparer les vivants, tiré du roman multiprimé de Maylis de Kerangal (Verticales).
close

S’abonner à #La Lettre