Bilan

En 2014, le marché du livre n'a baissé que de 0,5%

La jeunesse en locomotive des ventes. - Photo PHOTO OLIVIER DION

En 2014, le marché du livre n'a baissé que de 0,5%

Le marché du livre s'en sort mieux que le commerce tous secteurs confondus. Les librairies relèvent la tête et le livre pour la jeunesse conforte son rôle de locomotive.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas, Fabrice Piault, Christine Ferrand,
Créé le 29.01.2015 à 17h13,
Mis à jour le 29.01.2015 à 18h00

Le marché du livre en 2014 affiche un résultat négatif de -0,5%, selon l'étude réalisée par I+C/Livres Hebdo, publiée le 30 janvier dans le n°1027 du magazine. C'est la cinquième année de baisse consécutive. Pourtant, il y a du mieux. D'une part, la baisse est moins importante que prévue et plus modérée qu'en 2013 (-1%). D'autre part, la tendance annuelle des ventes de livres s'inscrit au-dessus de la moyenne du commerce tous secteurs confondus (-0,9%). Dans le contexte économique actuel, le livre s'en est plutôt bien sorti. 

Le marché du livre est resté handicapé par les difficultés des hypermarchés qui ont terminé l'année sur une baisse de - 4,3%. En revanche, la librairie relève la tête. Les librairies voient leurs ventes légèrement progresser, tout comme les grandes surfaces culturelles (+0,3%). Parmi les points positifs, notons la hausse de la fréquentation des points de vente et une trésorerie améliorée au second semestre. Cependant, le panier moyen des acheteurs reste stable (en dessous de 18€), et les stocks comme les retours continuent de progresser.

Le livre pour la jeunesse, comme dans les pays anglo-saxons, confirme son rôle de locomotive des ventes, avec une hausse de 3,5%. Seuls le Poche et les Essais et documents sont orientés positivement. Les romans voient leurs ventes fléchir de 0,5%. Les beaux livres, les sciences humaines et sociale, l'édition scientifique et technique et les dictionnaires enregistrent une contraction supérieure à 2,5%. Le divertissement l'emporte désormais sur les secteurs "lourds" qui structuraient auparavant le monde du livre.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités