Meilleures ventes

En attendant le Goncourt, la BD triomphe dans le Top 20

Extrait de "Murena, tome 11: Lemuria" - Photo DARGAUD

En attendant le Goncourt, la BD triomphe dans le Top 20

La bande dessinée domine le Top 20 cette semaine. Côté poches jeunesse, Harry Potter surclasse toujours la concurrence. Et le classement trimestriel des 50 meilleures ventes de Beaux-Livres porte en triomphe Charlie Hebdo.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 03.12.2020 à 13h02,
Mis à jour le 03.12.2020 à 14h00

Barack Obama maintient son leadership en deuxième semaine avec Une terre promise (Fayard). Le Top 20 GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes est surtout envahi par le 9e art avec 12 titres, dont les 4 nouveautés de la semaine. Blake et Mortimer et L'Arabe du futur échangent leurs places sur le podium. Lucky Luke, Mortelle Adèle et Astérix s'ancrent dans les dix premières places. Derrière L’attaque des titans, vol. 32 de Hajime Isayama (Pika), 11e, Murena, vol. 11 de Jean Dufaux (Dargaud), 18e, Ki & Hi, vol. 6 de Kevin Tran (Michel Lafon), 19e,  et Le Scorpion, vol. 13 de Stephen Desberg (Dargaud), 20e, font leur entrée.

En attendant l'impact des Grands prix d'automne, remis tardivement cette année, la fiction est peu présente avec trois romans.
 
Top 50 fiction: Maxime Chattam avec L'illusion (Albin Michel) prend la tête du classement, qui ne comprend qu'une seule nouveauté, Ce genre de petites choses de Claire Keegan (Sabine Wespieser), 39e. Côté grands prix d'automne, L'anomalie de Hervé Le Tellier (Gallimard), avant qu'il n'ait le Goncourt, continue de grimper (3e), tout comme Les impatientes de Djaïli Amadou Amal (Emmanuelle Collas), 18e avant son Goncourt des Lycéens. Serge Joncour (Nature humaine, Flammarion), Prix Femina est 5e, Tiffany McDaniel (Betty, Gallmeister), prix du Roman Fnac, est 11e, Chloé Delaume (Le cœur synthétique, Seuil), Prix Médicis 17e, Marie-Hélène Lafon (Histoire du fils, Buchet-Chastel), avant son Prix Renaudot, est 38e.

Top 50 non-fiction: Aucun changement dans les quatre premières places - Barack Obama, Léna Situations, Cynthia Fleury et Sylvin Tesson - mais trois entrées remarquées: Le flot de la poésie continuera de couler de J.M.G. Le Clézio (Philippe Rey), 11e, Icônne n°2 de Natoo (Michel Lafon), 12e et Président cambrioleur de Corinne Lhaïk (Fayard), 15e. Signalons aussi la forte progression de La pensée blanche de Lilian Thuram, autre publication de l'éditeur Philippe Rey, qui passe de la 37e à la 19e position.

Top 20 poches: L'ouvrage solidaire et collectif 13 à table! (Pocket) continue son beau parcours (4e du Top20) dans un tableau qui n'a aucune nouveauté.

Top 20 Bandes dessinées: Murena et Le Scorpion, qui entrent directement dans le Top 20 tous formats et genres confondus, arrivent respectivement 7e et 8e de ce classement sectoriel. Les éditeurs de Média-Participations occupent 7 places au total. Une autre entrée fait son apparition: Les aventures de Buk Danny, vol. 7: Sea Dart (éditions du Zéphyr), à la 20e place.

Top 20 mensuel Poches jeunesse: Harry Potter indémodable et indétrônable avec les trois premières places squatées par le sorcier (les trois premiers tomes, chez Folio jeunesse) et au total 8 titres dans le tableau. Seule entrée celle de Chien pourri! et la poubelle à remonter le temps de Colas Gutman et Marc Boutavant (Ecole des Loisirs), 9e.

Top 50 trimestriel Beaux-Livres: Charlie Hebdo: 50 ans de liberté d'expression, album anniversaire publié par la maison du journal, Les échappés, s'empare de la première place, avec près de 30000 exemplaires vendus depuis le 1er octobre. Charlie est aussi présent en 41e position avec Charlie Hebdo: les doigts dans le nez, recueil des dessins de l'année. Le podium est complété par L'enfant, la taupe, le renard et le cheval de Charlie Mackesy (Les Arènes) et Le plus grand livre de basketball de tous les temps de Trashtak (Marabout). Le classement est très éclectique avec les belles progressions de Cyril Lignac, Ovidie et Mélanie Dupuis, et les entrées de livres sur Saint-Exupéry, la Rome antique, le Taureau par Michel Pastoureau, le jeu vidéo Cyberpunk 2077 ou Hayao Miyazaki. La cuisine domine quand même largement le tableau.
Avec peu d'expositions pour cause de confinement des musées, les beaux-livres et catalogues sont relativement absents, hormis Renaud: putain de livre (Plon), entré 18e; qui accompagne la rétrospective du chanteur à la Philharmonie de Paris.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités