Saint-Malo

Etonnants voyageurs révèle sa programmation 2017

L'affiche de la manifestation (détail).

Etonnants voyageurs révèle sa programmation 2017

Pour la 28e édition du festival Etonnants Voyageurs, du 3 au 5 juin à Saint-Malo, Michel Le Bris annonce une programmation qui met à l’honneur la démocratie.

J’achète l’article 1.50 €

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 20.04.2017 à 19h20,
Mis à jour le 20.04.2017 à 20h39

"Nous sommes plus grand que nous" : c’est avec un appel à l’élévation poétique que l'écrivain fondateur d'Etonnants Voyageurs, Michel Le Bris, a amorcé comme il se doit la présentation de la programmation du prochain festival, au siège lumineux de la Scam à Paris, jeudi 20 avril.

En guise de fil rouge à cette 28e édition qui se tiendra du 3 au 5 juin à Saint-Malo (35), la thématique de la démocratie sera mise en lumière tout au long des rencontres, projections et débats du festival. "Démocratie-littérature : un même enjeu", a martelé Michel Le Bris, avant d’expliquer l'intérêt de "vouloir une société humaine basée sur la singularité de chacun".
 
Le festival international du livre et du film rassemblera cette année plus de 200 auteurs, réalisateurs et artistes dont Russell Banks, Kamel Daoud, Edgar Morin, Mona Ozouf, Erik Orsenna, Patrick Chamoiseau, Michel Serres ou Merzak Allouache.

Chambre d'échos

Dès la journée d’ouverture au public, le festival se fera comme à son habitude chambre d’échos de l’actualité. Ecrivains et journalistes aborderont l’état des démocraties contemporaines, des Etats-Unis au monde arabe, avant de se pencher sur la question de l’accueil des migrants avec, entre autres, Patrick Chamoiseau, Edgar Morin et Michel Agier.

Les "gardiens du sens des mots" – selon la formule de Vaclav Havel – que sont Mona Ozouf, Raphaël Glücksmann, Pascal Blanchard et Patrick Boucheron, tâcheront également d’éclairer les discours sur la notion d’identité. Interpellé par l’essai de Jean Viard, Quand la Méditerranée nous submerge (Actes Sud, 2017), écrivains, journalistes et comédiens parmi lesquels Hubert Haddad, Hakan Günday ou Mathias Enard, se donneront rendez-vous pour débattre de cette zone géographique au cœur des flux et des polémiques.

Hommage à John Berger

Fidèle à sa tradition littéraire, le festival rendra hommage à John Berger lors d’une rencontre en présence de son éditeur Olivier Cohen (L'Olivier), précédée de la projection du documentaire de Cordelia Dvorak John Berger ou la mémoire du regard.
 
Comme chaque année, la ville accueillera une myriade de rendez-vous dans les lieux devenus familiers des festivaliers et son lot de prix littéraires. Café littéraire, expositions, débats et rencontres au palais du Grand Large, salon du livre le long du quai Duguay-Trouin, projections non-stop au cinéma Le Vauban et à la médiathèque La Grande Passerelle jalonneront le week-end prolongé.
 
L’équipe du festival prévoit par ailleurs une journée professionnelle,  le 2 juin au Théâtre Chateaubriand, à la veille de l'inauguration de cette édition.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités