manifestation

Forum des libraires : 11 éditeurs racontent leur rentrée littéraire

Alix Penent (Flammarion), Jacques Braunstein (Livres Hebdo), Laure Adler, Adrien Bosc (Le Seuil) et Véronique Cardi (JC Lattès). - Photo Olivier Dion

Forum des libraires : 11 éditeurs racontent leur rentrée littéraire

Dans le cadre du 1er Forum des libraires, organisé par Livres Hebdo, plusieurs éditeurs de littérature générale et éditeurs jeunesse ont présenté leur rentrée littéraire sous un format innovant.

J’achète l’article 1.5 €

Par la Rédaction de Livres Hebdo,
Créé le 20.06.2023 à 16h47 ,
Mis à jour le 22.06.2023 à 22h30

Le lieu est chargé d’Histoire et il s’est gonflé d’histoires. Ce 19 juin, sous la coupole du 117, boulevard Saint-Germain, à Paris (6e), première adresse du plus vieux syndicat français, le Cercle de la librairie (structure tutélaire de Livres Hebdo), une douzaine d’éditeurs ont présenté leur rentrée littéraire dans un format novateur. Invités lors de quatre tables rondes thématiques, les éditeurs de littérature générale ont pu dévoiler leur stratégie éditoriale pour le millésime 2023.

Grasset et Robert Laffont face à l’Histoire, Albin Michel avec ses poids lourds

Dans un premier échange entre Olivier Nora, PDG de Grasset, Sophie Charnavel, DG de Robert Laffont et Anna Pavlowitch, directrice des éditions Albin Michel, le poids de l’Histoire dans leur rentrée respective a été évoqué. Pour la maison de la rue des Saints-Pères, on retrouvera Nietzsche chez Guy Boley (À ma sœur et unique – 23 août), Catherine et Marie de Médicis chez Laurent Binet (Perspective(s) – 16 août) et Vivaldi chez Léonor de Récondo (Le Grand Feu – 16 août). Du côté de la maison du groupe Editis, la rentrée se drape d’un accent proustien avec Laure Murat (Proust, roman familial – 24 août) et Louis-Henri de La Rochefoucauld (Les Petits Farceurs – 24 août). Pour Albin Michel, la rentrée est marquée par les incontournables Amélie Nothomb (Psychopompe – 23 août) et Serge Joncour (Chaleur humaine – 23 août).   

Actes Sud en voyage et Stock au combat

Suivirent sur la scène modérée par la journaliste et écrivaine Laure Adler et Jacques Braunstein, le rédacteur en chef de Livres Hebdo, Anne-Sylvie Bameule, présidente du directoire d’Actes Sud, et Manuel Carcassonne, DG de Stock. Ce dernier a expliqué vouloir en finir avec la séparation entre la narrative non-fiction et le romanesque : « Ou les gens ont du talent, ou ils n'en ont pas. C'est aussi simple que ça. » La rentrée de sa maison est placée sous le signe du combat, avec Luc Lang (Le Récit du combat – 23 août), Dorothée Janin (La Révolte des filles perdues – 23 août) ou encore le nouveau roman très attendu de Maria Pourchet (Western – 23 août).  Pour la maison d’Arles, l’importance des territoires explorés semble guider la rentrée avec Mathias Énard (Déserter – 23 août), le premier roman de Clément Camar-Mercier (Le Roman de Jeanne et Nathan – 23 août) et Clara Arnaud (Et vous passerez comme des vents fous – 23 août).

Flammarion et Lattès dans la transformation, le Seuil dans la transmission

Comment transformer un fait de société en fiction ? Une question à laquelle ont tenté de répondre les éditions JC Lattès. La PDG Véronique Cardi a évoqué « la force des textes » comme piste de réponse, avec ceux de Julie Héraclès (Vous ne connaissez rien de moi – 23 août) ou Carole Fives (Le Jour et l’Heure – 23 août). Chez Flammarion, Alix Penent, directrice éditoriale littérature, a présenté une rentrée avec une note plus légère. Dans le premier roman de Juliette Oury, Dès que sa bouche fut pleine (23 août), les rapports au sexe et à la nourriture sont inversés, tandis que le belge Charly Delwart se demande Que ferais-je à ma place ? (30 août) dans 70 situations quotidiennes, cocasses ou non. Quant au Seuil, le directeur de l’édition Adrien Bosc a mis l'accent sur une rentrée sous le signe de la transmission impossible entre les parents et les enfants, avec notamment Rachid Benzine (Les Silences des pères – 18 août) et Cécile Desprairies (La Propagandiste – 18 août) ou encore Sarah Chiche (Les Alchimies – 18 août).

Les éditeurs présents ont ensuite pu exposer l'ensemble de leur rentrée dans des vidéos qui seront diffusées sur les réseaux de Livres Hebdo, et par notre partenaire Babelio. 

Innovation en littérature jeunesse

 

Les dernières
actualités