Forum Livres Hebdo : le livre en campagne

Aurélie Filipetti, François Bayrou, Fabrice Piault et Frédéric Mitterrand © Laurent Sazy

Forum Livres Hebdo : le livre en campagne

Jeudi 16 février, les représentants des principaux candidats à l'élection présidentielle sont venus rencontrer libraires, éditeurs et bibliothécaires.

J’achète l’article 1.50 €

avec mmo,
Créé le 16.02.2012 à 00h00,
Mis à jour le 16.02.2012 à 00h00

TVA pour le livre alignée sur celle de la presse à 2,1 %, états généraux du livre, “taxe Amazon” pour aider les libraires indépendants : à deux mois de l'élection présidentielle, les représentants des principaux candidats à l'Elysée ont présenté leurs propositions pour le livre et la lecture lors du Forum Livres Hebdo “Présidentielle : quelle politique pour le livre ?”, qui s'est déroulé jeudi 16 février à la Maison de l'Amérique latine, à Paris.

Près de 200 professionnels du livre et membres de diverses institutions s'étaient déplacés pour rencontrer le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand, François Bayrou, la sénatrice Marie-Christine Blandin, qui représentait Eva Joly, la députée Aurélie Filippetti (pour François Hollande), le conseiller régional Paca Alain Hayot (pour Jean-Luc Mélenchon), Gaël Nofri (pour Marine Le Pen) et Marin de Viry (pour Dominique de Villepin).

Après un tirage au sort qui a déterminé l'ordre de prise de parole, les participants ont présenté tour à tour en 7 minutes leurs programmes en matière de politique du livre et de la lecture, réaffirmant au passage leur “amour pour le livre” et l'importance du rôle du libraire. Le thème a d'ailleurs fait consensus à la tribune, d'accord sur la nécessité de préserver un maillage serré de librairies sur le territoire et de trouver des solutions pour aider les libraires à faire face, notamment, à la hausse des loyers en centre ville.

Gaël Nofri, représentant du Front national, s'est prononcé en faveur d'un alignement de la TVA du livre sur celle de la presse (à 2,1 %) et a été rejoint sur la question par Marie-Christine Blandin, d'Europe Ecologie. Aurélie Filippetti a annoncé le retour à la TVA à 5,5 % et la mise en place d'une “taxe Amazon” sur les ventes en ligne afin “d'éviter la concurrence déloyale”. Quant au ministre de la Culture, il a affirmé qu'il “ne reviendra pas sur le passage de la TVA à 7 %” mais s'est dit prêt à “accompagner les libraires dans cette transition”.

Les professionnels du livre qui avaient fait le déplacement ont pu ensuite interroger les politiques. Parmi les thèmes abordés : la baisse des crédits d'acquisition en bibliothèque, les aides aux libraires, la délocalisation de l'activité d'impression, la promotion de la lecture, ou encore le droit d'auteur.

Antoine Gallimard, président du Syndicat national de l'édition, a interpellé Marie-Christine Blandin sur ce dernier sujet en faisant part de l'inquiétude des éditeurs devant “la multiplication des exceptions au droit d'auteur à Bruxelles”. Le président du Syndicat de la librairie française, Matthieu de Montchalin, s'est quant à lui félicité que la librairie “tienne un rôle aussi important dans la campagne électorale”, pointant la nécessité d'engager des démarches structurelles et stratégiques avec l'ensemble des maillons de la chaîne du livre.

Livres Hebdo publiera dans son édition du 24 février un compte-rendu détaillé du forum, dont la vidéo intégrale sera prochainement accessible sur le site Livreshebdo.fr.. Vous pouvez aussi revoir l'ensemble du Live Tweet de cette matinée.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités