Crise sanitaire

Francfort 2020: trois initiatives numériques pour se démarquer

Francfort 2020: trois initiatives numériques pour se démarquer

La Foire internationale du livre de Francfort se tient virtuellement du 14 au 18 octobre. Entre deux rendez-vous Skype ou Zoom, les responsables des droits et les agents essayent d’attirer l’attention des éditeurs en développant de nouvelles initiatives numériques.

J’achète l’article 1.50 €

Par Isabel Contreras,
Créé le 06.10.2020 à 17h51,
Mis à jour le 06.10.2020 à 18h00

Plus besoin d’une bonne paire de baskets pour parcourir les hall de l’immense Foire internationale du livre de Francfort. Cette nouvelle édition, qui se tiendra entre le 14 et le 18 octobre, se déroulera par écrans superposés.

Dès cette semaine, "hot books" et contenus exclusifs font irruption entre deux mails et trois rendez-vous sur Zoom. Les responsables des droits des maisons d'édition et les agents lancent des initiatives originales pour faire ressortir leurs catalogues. Trois exemples.

Ciblage… stalkage ?

Maÿlis Vauterin et Thomas Guillaume ont consacré leur mois de juillet à élaborer quatre sites internet pour mettre en avant leurs catalogues de fiction et non-fiction. Les responsables des droits de Stock ont, d’un côté recensé les nouveautés, d’un autre le fond. Même initiative chez Edi8 où James Elliott, responsable des cessions, a créé deux sites, l’un dédié aux adultes, l’autre à la jeunesse. Par le biais de ces vitrines, mises en ligne dès la rentrée, les maisons d’édition mettent à profit les contenus qu’ils avaient déjà créé pendant et après le confinement: des vidéos d’auteurs qui pitchent leur roman, des entretiens exclusifs… Le tout, sous-titré en anglais.

En parallèle, les responsables des droits ont développé des newsletter thématiques. “Nous réfléchissons même aux fuseaux horaires auxquels nous devons envoyer les mails afin de mieux capter l’attention de nos partenaires”, note Eva Bredin, directrice des droits de JC Lattès. “Avec les newsletter, défend de son côté Maÿlis Vauterin, nous donnons des repères au éditeurs étrangers, nous rythmons aussi ces séquences interminables de rendez-vous sur Zoom”. Chez Mediatoon (Média Participations), la directrice des droits Sophie Castille lance sites et newsletter mais renforce aussi sa présence sur les médias sociaux avec un nouveau compte Instagram.

Créer l’évènement online

Les Arènes, l'Iconoclaste et Editis ont pris les devants la semaine dernière en annonçant le lancement de "What's your hot book ?", une vidéo disponible du mardi 6 au mercredi 7 octobre où sont présentés les livres enjeux de quatorze maisons d'édition.

De leur côté, des agences comme Pontas, William Morris ou Peter Fraser and Dunlop ont crée des webinaires avec leurs auteurs. Lors de ces présentations en ligne, les écrivains se rendent disponibles pour répondre aux éventuelles questions des éditeurs étrangers. Les séminaires sont enregistrés et disponibles ensuite en replay.  

Participer à la programmation officielle de la Foire

Une autre possibilité consiste à s'immiscer dans la programmation officielle de la Foire, notamment dans le cycle de conférences en ligne baptisé "The Hof",  un format calqué sur les entretiens informels que les professionnels ont pour habitude de tenir dans le hall du célèbre hôtel Frankfurter Hof. Ces rendez-vous ont pour but de donner une facette plus informelle des professionnels. Ainsi, l'agent Michaël Gaeb a lancé le 24 septembre ce format. Sont également prévus au programme Andrea Pasion-Flores de la maison d'édition philippine Milflores, Maÿlis Vauterin de Stock ou Amy Hundley de Grove Atlantic.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités