A l'occasion des 30 ans des Cités obscures, le grand dessinateur belge François Schuiten, 56 ans, fait don de la quasi-totalité de ses planches originales à cinq institutions françaises et belges. Il résout ainsi tout problème éventuel de succession et s'assure de la qualité d'impression de ses ouvrages à l'avenir, par-delà les évolutions technologiques.

Les documents sont répartis entre la BNF, la fondation Roi Baudouin, la maison Autrique (commune de Schaerbeek), le Musée de la bande dessinée d'Angoulême, le Centre de l'image de la Louvière et le Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Outre les planches originales des Cités Obscures, François Schuiten confie à la fondation Roi Baudouin les éléments préparatoires des volumes réalisés avec Claude Renard et son frère Luc Schuiten. Ils seront conservés dans un Fonds François Schuiten. Les images réalisées dans le cadre de commandes extérieures et intégrées par la suite dans les albums, ainsi que les autres dessins (scénographies, affiches, planches), restent la propriété de la famille.

Né à Bruxelles en 1956 dans une famille d'architectes, François Schuiten publie ses premières planches à 16 ans dans le magazine Pilote. A l'atelier bande dessinée de l'institut Saint-Luc, il rencontre Claude Renard avec qui il réalisera deux albums regroupés sous le titre Métamorphoses chez Casterman. Avec son frère Luc, il élabore le cycle des Terres creuses (trois albums publiés dans Métal hurlant puis réédités chez Casterman).

Depuis 1982, François Schuiten travaille avec son ami d'enfance Benoît Peeters à la série Les cités obscures. 13 albums ont paru à ce jour chez Casterman. Ils ont été traduits dans plus de 10 langues et ont obtenu de nombreuses récompenses dont, tout récemment, le Grand Prix manga décerné lors du Japan media arts festival 2013. François Schuiten a par ailleurs reçu le Grand prix de la Ville d'Angoulême en 2002.

A l'occasion du don que François Schuiten et Benoît Peeters ont consenti à la réserve des livres rares de la BNF, un colloque «Les Cités obscures. Du numérique au papier : allers/retours» y est organisé le 11 avril. Parmi les intervenants, Régis Debray, Tristan Garcia ou Pierre-Marc de Biasi. La rencontre se terminera par une conférence musicale, Rêves d'archives, présentée par Peeters et Schuiten avec le compositeur Bruno Letort.

www.bnf.fr


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités