Cinéma

Françoise Nyssen, membre de la commission de l'avance sur recettes

Françoise Nyssen - Photo OLIVIER DION

Françoise Nyssen, membre de la commission de l'avance sur recettes

Un peu plus d'un mois après la prise de fonction de Teresa Cremisi à la présidence de l'avance sur recettes, l'éditrice participe à une des trois commissions tout comme les auteures Catherine Meurisse et Michèle Halberstadt.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 08.02.2016 à 16h34,
Mis à jour le 08.02.2016 à 17h00

Sous la présidence de Teresa Cremisi, nommée en décembre dernier et en poste depuis le début de l'année, le Centre national du cinéma et de l'image animée a annoncé ce lundi 8 février les nouveaux membres de la commission d'avance sur recettes.

Au premier collège, dont la vice-présidence est assurée par le producteur Edouard Weil, l'éditrice Françoise Nyssen, directrice d'Actes-Sud,  fait son entrée aux côtés, entre autres, des réalisatrices Léa Fehner et Mia Hansen-Love et du journaliste aux Inrocks Jean-Marc Lalanne (Cocteau et le cinéma, désordres, Cahiers du cinéma, 2003).

Au deuxième collège, dont la vice-présidente est la productrice Marie Masmonteil, la critique littéraire du JDD et auteure Marie-Laure Delorme (De bons élèves: l'ENS vu de l'intérieur, Stock, 2015, Les années du pouvoir, Seuil, 2011) côtoiera Michèle Halberstadt, productrice et écrivaine (Mon amie américaine, Albin Michel, 2014), Eric Lartigau et Patricia Mazuy. L'illustratrice et dessinatrice de bande dessinée Catherine Meurisse (La légèreté, Dargaud, avril 2016, Moderne Olympia, Futuropolis, 2014) est dans la liste des suppléants.

Le troisième collège comprend le journaliste de Télérama Aurélien Ferenczi (auteur des biographies de Tim Burton et Fritz Lang publiées par les Cahiers du cinéma), le distributeur Jean Labadie ou encore la directrice de l'institut culturel italien Marina Valensise (Hôtel de Gallifet, Skira, 2015).

L’avance sur recettes a pour objectif de contribuer au renouvellement des talents et d’assurer une diversité de la création cinématographique contemporaine (aussi bien en fiction, en documentaire ou en animation). Au total 155 films ont bénéficié de cette aide ces deux dernières années.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités