Parutions

Fukushima, l'accident sans fin

Planche de Fukushima :
chronique d'un accident sans fin
. - Photo © BERTRAND GALIC/ROGER VIDAL/GLÉNAT

Fukushima, l'accident sans fin

Pour les dix ans de la catastrophe nucléaire, plusieurs livres, dans différents genres, reviennent dans la ville japonaise.

Par Nicolas Turcev,
Créé le 10.03.2021 à 06h00,
Mis à jour le 10.03.2021 à 08h17

Une décennie n'aura pas suffi à panser les plaies béantes ouvertes par l'accident nucléaire de Fukushima. Souvent fracassés, plus rarement transfigurés, les destins entrés en collision avec la plus grande catastrophe nucléaire du XXIe siècle, survenue le 11 mars 2011, nourrissent une poignée de récits à hauteur d'homme récemment parus ou à paraître chez Buchet Chastel (Fracture d'Andrès Neuman, 1er avril), Arléa (Le destin d'un homme remarquable de Marc Petitjean, 4 mars) et Steinkis (Naoto, le gardien de Fukushima de Fabien Grolleau et Ewen Blain, 18 février). Mais l'Accident sans fin, ainsi que le nomment Bertrand Galic et Roger Vidal (Glénat, 3 mars), a chamboulé, plus que des vies, un certain rapport au monde. Dans L'œil du désastre (Marchaisse, 18 février), les artistes japonais de la « génération Fukushima » racontent ce que ce traumatisme national a changé dans leur pratique et leur vision. L'envie de prendre du recul alimente également des ouvrages analytiques chez l'Echappée (Contre la résilience : à Fukushima et ailleurs de Thierry Ribault, 5 mars), Divergences (Radiation et révolution de Sabu Kohso, 26 février) et Trédaniel (Fukushima de Jean-Michel Jacquemin, 4 mars), qui dessinent tous le portrait d'un Japon encore convalescent.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités