Adaptations

Golden Globes 2024 : le triomphe des adaptations

Le réalisateur britannique Christopher Nolan et son épouse, la productrice Emma Thomas, aux Golden Globes 2024. - Photo AFP/Robyn BECK

Golden Globes 2024 : le triomphe des adaptations

Quatre adaptations littéraires ont raflé la mise, dimanche 7 janvier, lors de la 81e cérémonie des Golden Globes.

Par Élodie Carreira,
Créé le 08.01.2024 à 12h47 ,
Mis à jour le 08.01.2024 à 17h23

Une ovation pour les adaptations littéraires. Les films de Christopher Nolan (Oppenheimer) Martin Scorsese (Killers of the Flower Moon), Yorgos Lanthimos (Pauvres créatures) et Hayao Miyazaki (Le Garçon et le Héron), tous adaptés de romans, sont sortis gagnants de la 81ᵉ édition des Golden Globes, qui s’est tenue dimanche 7 janvier, à l’hôtel Beverly Hilton, à Los Angeles.

Largement inspiré de la vaste biographie (prix Pulitzer 2006) du père de la bombe atomique, Robert Oppenheimer. Triomphe et tragédie d’un génie (Le Cherche Midi) de Kai Bird et Martin J.Sherwin, le film Oppenheimer a rafflé cinq récompenses, dont celles du meilleur film dramatique et du meilleur réalisateur.

Après son Lion d’or à la Mostra de Venise, Pauvres créatures, adaptation du roman d’Alasdair Gray paru en 1993 chez Rivages et repris par Métalié dix ans plus tard, poursuit, quant à lui, son ascension avec deux distinctions, dont celle de la meilleure comédie.

Adaptation de l’enquête du journaliste David Grann, sur les mystérieux meurtres perpétrés sur les Amérindiens de la tribu Osage dans les années 1920 – Killers of The Flower Moon est lui reparti avec une statuette pour son actrice phare, Lily Gladstone. À noter que l'ouvrage initial, traduit en français sous le titre La Note américaine (Globe, 2018) et resorti sous son titre original à l'occasion de la sortie du film, s'est écoulé à près de 60 000 exemplaires, toutes éditions confondues selon GKF.

Enfin, Le Garçon et le Héron, dernier film de Miyazaki adapté d’un classique de la littérature nippone (Et vous, comment vivez-vous ? de Genzaburō Yoshino, réédité cette année par les éditions Picquier) s’est vu couronné du titre de meilleur film d’animation.

À noter que, bien qu'il ait tout d’un excellent thriller, et que son héroïne est une autrice de la maison d’édition française P.O.L, le film de Justine Triet Anatomie d'une chute, récompensé du Golden Globes du meilleur film étranger et du meilleur scénario, n'est pas une adaptation. 

Les dernières
actualités