Grand prix de l'ACBD : "L'Enfance d'Alan" d'Emmanuel Guibert

extrait de l'Enfance d'Alan

Grand prix de l'ACBD : "L'Enfance d'Alan" d'Emmanuel Guibert

Les 78 journalistes et critiques ont décerné leur prix ce dimanche.

Par Vincy Thomas,
avec vt,
Créé le 09.12.2012 à 00h00,
Mis à jour le 09.12.2012 à 00h00

L'Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) a décerné son prix de la meilleure BD 2012 à L'Enfance d'Alan d'Emmanuel Guibert, 48 ans.

L'Enfance d'Alan, paru à L'Association, raconte les souvenirs d'enfance d'Alan Ingram Cope, pendant l'entre-deux-guerres aux USA. Emmanuel Guibert avait croisé l'écrivain, un GI de la Seconde Guerre mondiale qui n'est jamais rentré au pays, sur l'île de Ré. Il a enregistré le récit du vieil homme et cela avait donné en 2000 La Guerre d'Alan. L'Enfance d'Alan en est la suite.

"Magnifié par les dessins épurés et virtuoses, porté par une mise en scène subtile et inventive, le récit nous parle d'une Amérique qui n'existe plus" justifie l'ACBD. "Il laisse aussi affleurer ce que l'on sait par ailleurs de l'auteur : passé maître dans l'art de « l'autobiographie assistée » en bande dessinée, Emmanuel Guibert fonctionne à l'empathie et à l'amour du prochain."

Guibert a marqué la bande dessinée depuis la fin des années 1990 avec La Fille du professeur (scénario de Joann Sfar, éd. Dupuis), Le Photographe (avec Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier, éd. Dupuis), Globe de cristal de la meileure BD en 2007, Le Capitaine écarlate (scénario de David B., éd. Dupuis), Les Olives noires (scénario de Joann Sfar, éd. Dupuis), ou encore les séries pour enfants Ariol (dessin de Marc Boutavant, éd. Bayard Presse) et Sardine de l'espace (avec, au dessin, Joann Sfar, éd. Bayard presse, puis Mathieu Sapin, éd. Dargaud).

Il a aussi été en 2007 lauréat de la Villa Kujoyama. De cette récompense naîtra l'album Japonais (éd. Futuropolis).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités