Le libraire de l'année

[Grand Prix des librairies] Guillaume Bourain, Les Rebelles ordinaires

Guillaume Bourain, fondateur des Rebelles ordinaires à La Rochelle - Photo LES REBELLES ORDINAIRES

[Grand Prix des librairies] Guillaume Bourain, Les Rebelles ordinaires

Livres Hebdo présente chaque lundi un des candidats à l’élection du Prix du Libraire de l’année, pour laquelle nos lecteurs professionnels du livre sont appelés à voter. Aujourd’hui, Guillaume Bourain, fondateur des Rebelles ordinaires à La Rochelle.

Par Cécile Charonnat,
Créé le 10.08.2020 à 10h00,
Mis à jour le 10.08.2020 à 10h00

Tour à tour assistant d’édition, journaliste, responsable événementiel, barman de nuit, enseignant d’arts martiaux et libraire, Guillaume Bourain, sélectionné par la rédaction de Livres Hebdo dans la catégorie du Prix du libraire de l’année, finit par poser ses valises à la Rochelle pour y créer en 2017 Les Rebelles ordinaires.

Derrière ce projet se niche un double objectif : faire de la librairie un endroit "joyeux et solidaire", ouvert à tous et qui offre, grâce à l’assortiment, une réflexion sur la société contemporaine. Pour Guillaume Bourain, la librairie est un "lieu politique où on réfléchit sur une société meilleure, où l’on se retrouve et où l’on échange mais où l’on trouve aussi du divertissement."

Questionner l’évolution de la société

Un salon de lecture, installé à l’étage des Rebelles ordinaires, symbolise cette ambition. On peut y lire gratuitement n’importe quel ouvrage de la librairie. "On encourage même notre public à le faire car consulter un livre ne l’a jamais abîmé", plaide Guillaume Bourain.

Fermé depuis le confinement, le salon de lecture devrait rouvrir fin août, dès que "des consignes claires nous seront enfin délivrées", explique le libraire. En attendant, il a insaturé le principe du livre suspendu. En ajoutant quelques euros à leurs achats, les clients qui le souhaitent peuvent choisir un ouvrage pour l’offrir à un autre client, moins argenté.

Également mises en pause jusqu’en septembre, les animations constituent l’autre marque de fabrique des Rebelles ordinaires. Nombreuses et variées, elles cherchent toutes à questionner l’évolution du monde et à libérer la parole qu’il soit question de littérature ou de sciences humaines.

Innovante et audacieuse, la philosophie qui sous-tend les Rebelles ordinaires conduit parfois l’entreprise sur la corde raide. "Depuis trois ans nous devons fermer demain", s’amuse Guillaume Bourain. Mais grâce au soutien indéfectible d’une partie de sa clientèle, la librairie vogue contre vents et marée avec à sa barre un capitaine encore plus "motivé, depuis le confinement, pour que la librairie devienne un espace des possibles et des rencontres. La crise a redonné au livre, vecteur d’évasion et de réflexion, tout sa mesure et au métier de libraire tout son intérêt."
 

Les nommés au Prix spécial du Libraire de l'année

Les professionnels du livre, lecteurs de Livres Hebdo, sont invités à désigner le "Libraire de l'année" en votant du 6 juillet au 28 août pour une des personnalités nommées par la rédaction du magazine.

Découvrez chaque lundi le portrait d'un libraire sur livreshebdo.fr.
 
Les libraires nommés sont :
  • Emmanuelle Andrieux,  Le Vent Délire, Cap Breton.
  • Amandine Barascut,  Les Oiseaux Livres, Saint-Yrieix.
  • Thomas Berrond,  Librairie des Bauges, Albertville.
  • Guillaume Bourain, Les rebelles ordinaires, La Rochelle.
  • Olivier Rouard,  Charlemagne, Toulon.

Le  prix spécial du libraire de l'année sera remis lors de la soirée de remise de prix à Paris le 22 septembre.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités