Guillaume Gallienne lira les poèmes d'Alicia Gallienne pour sa dernière émission | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 03.02.2020 à 15h58 (mis à jour le 03.02.2020 à 16h01) ÇA PEUT PAS FAIRE DE MAL

Guillaume Gallienne lira les poèmes d'Alicia Gallienne pour sa dernière émission

Guillaume Gallienne, invité de Léa Salamé le 3 février dans "La matinale"

Après dix ans, le comédien arrête son émission hebdomadaire où il lisait les classiques de la littérature, pour se consacrer à la réalisation de sa série télévisée. Pour sa dernière lecture, il fera revivre les mots de sa défunte cousine, Alicia Gallienne, dont le recueil de poèmes est publié cette semaine chez Gallimard.

Guillaume Gallienne a décidé d'arrêter son émission "Ça peut pas faire de mal", diffusée depuis dix ans chaque samedi sur France Inter. Ce programme d'une heure dédié à la lecture a été décliné en livres audio, édités par Gallimard dans la collection "Ecoutez lire". Cinq volumes ont été publiés - le dernier consacré aux femmes écrivains est paru en septembre 2019 - depuis 2014.

Laurence Bloch, directrice de l'antenne, l'a remercié sur twitter pour sa fidélité.
Après 395 enregistrements, Guillaume Gallienne a invoqué le manque de temps alors qu'il prépare une série librement adaptée d'A la recherche du temps perdu de Marcel Proust, qui fut l'objet de sa première émission et son avant-dernière.

La dernière sera diffusée samedi prochain, le 8 mars, avec la lecture des poèmes de sa cousine Alicia Gallienne, dont le recueil paraîtra jeudi 6 février chez Gallimard, tiré à 4000 exemplaires. Morte à l'âge de 20 ans en 1990, la jeune fille avait écrit des centaines de textes que son cousin comédien et les éditeurs Franck Fertille et Sophie Nauleau ont rassemblé et classé en 400 pages intitulé L'autre moitié du songe m'appartient, préfacée par Sophie Nauleau et postfacé par Guillaume Gallienne.

L'acteur césarisé, avec la comédienne Marina Hands, le violoniste Renaud Capuçon et le pianiste Guillaume Bellom ouvriront le Printemps des poètes avec un récital autour des textes d'Alicia Gallienne, au Théâtre de l'Athénée le 8 mars.
close

S’abonner à #La Lettre