Voyage en littérature [2/5] : Marcel Proust et les 100 ans de son Goncourt | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 28.07.2019 à 14h00 (mis à jour le 09.08.2019 à 11h09) - 1 commentaire Série de l'été

Voyage en littérature [2/5] : Marcel Proust et les 100 ans de son Goncourt

Marcel Proust

Chaque dimanche Livres Hebdo célèbre l'anniversaire d'un roman majeur dans l'histoire de la littérature française. Cette semaine, A l'ombre des jeunes filles en fleurs de Marcel Proust.

Un siècle après son Goncourt

A l'ombre des jeunes filles en fleurs est le deuxième tome d'A la recherche du temps perdu. Il paraît en 1918 chez Gallimard. L'éditeur va gagner le premier prix Goncourt de son histoire l'année suivante. On retrouve les personnages de la saga proustienne et le lecteur découvre Balebc, cité inventée inspirée de Cabourg avec son Grand Hôtel. Le livre, en deux parties se déroule entre 1895 et 1897. 1919 c'est aussi l'année où Marcel Proust quitte son appartement du boulevard Haussman, où il a rédigé une grande partie de son feuilleton. En 1907, il avait écrit la première phrase de son œuvre monumentale. Cela a conduit à un premier épisode, Du côté de chez Swann, en 1913. Le livre avait été refusé par Gallimard, sur les conseils d'André Gide. Proust le publiera à compte d'auteur chez Grasset. Après sa mort en 1922, La Recherche est devenu une œuvre littéraire de référence.

Les éditions

On retrouve évidemment le livre chez Gallimard dans la "Bibliothèque de la Pléaide (Tome 1 et 2 d'A la recherche du temps perdu, réédition programmée le 5 septembre), en poche chez Folio (Folio classique réédité le livre le 22 août) et dans la collection "Blanche". A l'ombre des jeunes filles en fleur a aussi été publié chez Bouquins (Robert Laffont), au Livre de Poche, dans la collection "Omnibus" de Presses de la cité,.
Stanisla Brézet a commencé à adapter en bande dessinée il y a 20 ans l'œuvre de Proust (Delcourt). A l'ombre des jeunes filles en fleurs a déjà été décliné en deux volumes (2000 et 2002) et un troisième, cette fois-ci signée Stéphane Heuet, est prévu en septembre 2019.
Signalons enfin le livre de Thierry Laget, Proust, prix Goncourt: une émeute littéraire (Gallimard, avril), qui rappelle que le prestigieux prix décerné à Marcel Prosut avait provoqué un scandale dans les cercles littéraires entre les tenants du naturalisme, qui saluent le talent de Proust, et ceux qui vilipendent son style et sa personnalité.
 
On devient moral dès qu’on est malheureux. Marcel Proust, A l'ombre des jeunes filles en fleurs

Les adaptations

Il n'y a a aucune adaptation cinématographique ou télévisuelle de cette deuxième partie de La Recherche. Seuls Le temps retrouvé (par Raoul Ruiz) et Un amour de Swann (par Volker Schlöndorff) ont été portés à l'écran. Guillaume Galleinne a révélé il y a quelques mois qu'il s'attaquait à l'œuvre, en la transposant dans une époque plus récente, pour une série télévisée.
 


Sur les pas de Marcel

Il y a d'abord de très beaux hôtels. Le Swann, hôtel littéraire 4 étoiles, près de Saint-Lazare, est le premier du genre dédié à l'écrivain, où tout (décoration, objet, atmosphère) rappelle son univers. Plus luxueux, il y a le Ritz, Place Vendôme, qui propose une suite Marcel Proust où est reproduit fidèlement l’univers raffiné de l’écrivain avec ses souvenirs précieux et son mobilier d’époque. A partir de 3000 euros la nuit. Alors autant filer en Normandie, à Cabourg. Le Grand Hôtel où il y séjourna si souvent lui a aussi dédié une chambre, la 414 avec "son décor Belle Epoque avec son plancher en bois, sa magnifique bibliothèque ou son bureau donnant sur la mer." On peut ensuite se balader sur la Promenade Marcel Proust. Et cet été on peut même aller dans la cabine de plage, La cabine du temps retrouvé, pour faire un escape game autour de La Recherche et de l'auteur.

Enfin, on pourra aussi visiter le musée Marcel Proust - Maison de Tante Léonie, à Illiers Combray, haut lieu de la madeleine. Toujours en Eure-et-Loire, il y a le château de Villebon, qui servit de modèle pour le château de Guermantes.

1 commentaire déjà posté

CATHERINE - il y a 1 mois à 16 h 28

Article hélas plein d'erreurs. Le roman paraît le 21 juin 1919, pas en 1918, par exemple.

close

S’abonner à #La Lettre