Hachette freine la chute du chiffre d'affaires de Lagardère | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 30.04.2020 à 18h09 (mis à jour le 30.04.2020 à 19h00) Résultats

Hachette freine la chute du chiffre d'affaires de Lagardère

Photo OLIVIER DION.

La filiale Travel Retail subit l'effondrement de la fréquentation des lieux de transports. Le chiffre d'affaires trimestriel du groupe Lagardère ne baisse "que" de 12,5%, grâce à Hachette qui enregistre de bonnes ventes de livres aux Etats-Unis et un ralentissement contenu des ventes de livres en France.

A quelques jours d'une assemblée générale cruciale, l’activité au 1er trimestre 2020 du groupe Lagardère a affiché un recul de 12,5% de son chiffre d’affaires (1,361 milliard €), "essentiellement en raison de l’impact de la crise du Covid-19 sur les activités de Lagardère Travel Retail depuis la mi-février, et en dépit de la bonne performance de Lagardère Publishing lors des deux premiers mois du trimestre."

Le CA de Lagardère Publishing s'établit à 457 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année, contre 460 millions d'euros au premier trimestre 2019.

Si la filiale éditoriale enregistre une baisse de son chiffre d’affaires (- 3,3%), c'est notamment à cause de la fermeture durant la deuxième partie du mois de mars d’une grande partie des points de ventes en France. "La baisse se concentre sur les segments Trade. Les activités de distribution sont également perturbées, alors que le poids modéré des activités numériques ne permet pas de compenser le repli des ventes physiques", précise le groupe.

En revanche, l’activité est en progression aux Etats-Unis portée par la bonne dynamique des formats numériques et le succès de la saga The Witcher, d’Andrzej Sapkowski. Par ailleurs, la part des e-books sur le total des ventes US représente 16,8%. La part des livres audio numériques sur le total des ventes US progresse de près de 4,5 points, à 14,4%.

Ce dynamisme du numérique et de l'audio est général sur tous les territoires. Au 1er trimestre 2020, le poids du livre numérique dans le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing s’établit à 9,7 %, contre 9,1 % au 1er trimestre 2019, et celui du livre audio numérique à 5,9 %, contre 3,8 % au 1er trimestre 2019.

Au Royaume-Uni, les ventes ont baissé de 5,5%, en raison d’un programme de parutions moins étoffé en littérature. Dans la zone Espagne-Amérique latine, on constate aussi un léger repli (- 2,3%), avec un mois de mars pénalisé par la mise en place de l’état d’urgence et des mesures de confinement en Espagne, alors que le Mexique enregistre une légère croissance.

La baisse des fascicules (- 6,1%) résulte de la combinaison d’une réduction du nombre de lancements en 2020, de l’effet défavorable de comparaison avec un très bon 1er trimestre l’an passé, qui comprenait de beaux succès au Japon et en France, et des effets de la crise sanitaire durant le mois de mars, principalement sur les ventes en kiosques, en France notamment.

Du côté de l'autre grande filiale du groupe, Lagardère Travel Retail, le chiffre d’affaires de l’activité sur le premier trimestre a chuté de 18%, affecté, depuis mi-février, par les répercussions de la crise du Covid-19 d’abord en Chine, foyer d’origine de la pandémie, en Asie-Pacifique, puis dans le monde entier, entraînant des mesures de confinement strictes et la fermeture progressive de nombreux aéroports et gares ainsi que la baisse inédite du trafic passager (- 53% en mars).
close

S’abonner à #La Lettre