Education

Hachette Livre, Bayard et Francis Lefebvre participent à la levée de fonds d’EduCapital

Hachette Livre, Bayard et Francis Lefebvre participent à la levée de fonds d’EduCapital

EduCapital, fonds européen spécialisé dans les technologies de l’éducation, annonce la levée de 100 millions d’euros. Hachette Livre, Bayard et Francis Lefebvre figurent parmi les investisseurs.

J’achète l’article 1.5 €

Par Charles Knappek ,
Créé le 15.03.2022 à 16h23

Les technologies de l’éducation sont un secteur d’avenir suivi avec attention par les éditeurs. Dernière illustration en date, la levée de fonds de 100 millions d’euros réalisée par EduCapital : fondé en 2017, ce fonds européen s’est fixé pour objectif de « disrupter les méthodes, usages et outils pédagogiques » par l’innovation numérique, alors même que la crise sanitaire accélère depuis deux ans l’émergence de nouveaux usages en matière d’enseignement.

Dans le cadre d’une première levée de fonds EduCapital 1, il a déjà investi dans 22 sociétés européennes, parmi lesquelles la plateforme de formation professionnelle 360 Learning, les laboratoires virtuels pour l’apprentissage des sciences Labster, la market place de cours de langues en ligne Preply ou encore l’école d’entrepreneuriat en ligne LiveMentor.

5M€ investis par Bayard

Cette nouvelle levée de fonds de 100 millions d’euros, qui abonde un fonds EduCapital 2 et ambitionne d’atteindre les 150 millions d’euros d’ici l’automne, réunit un grand nombre d’investisseurs. Y figurent notamment Bpifrance, qui investit en fonds propres, l’Etat via le Fonds de fonds Edtech géré par Bpifrance dans le cadre de France 2030, Hachette Livre, Education for the Many, Bayard et des investisseurs privés, auxquels se sont joints de nouveaux soutiens comme les éditions Francis Lefebvre, la fondation Jacobs, UMR, BNP Paribas Innovation, Arkea, Matmut Revital Emploi et divers autres acteurs.

Le groupe Bayard, en particulier, a investi 5 millions d’euros. « Il s’agit de fédérer et de démultiplier les investissements au croisement du numérique et de l’éducatif, explique dans La Croix Pascal Ruffenach, président du directoire de Bayard, à qui appartient le journal La Croix. Cette approche collective doit permettre d’obtenir un effet levier. Elle contribue à structurer ce secteur très prometteur, à l’échelle de la France et de l’Europe, pour mieux faire face aux géants américains ou chinois »,

Hachette Livre et Francis Lefebvre de leur côté ne précisent pas le montant de leur investissement. « En tant que membre fondateur d’Educapital, Hachette Livre est heureux de participer à ce deuxième fonds pour accompagner la croissance rapide de l’écosystème Edtech en Europe. Cette participation reflète la place centrale qu’Hachette Livre consacre à l’innovation, afin de mieux anticiper et tirer profit de toutes les opportunités offertes par le numérique dans le domaine de l’éducation », indique néanmoins dans un communiqué Fabrice Bakhouche, directeur général délégué d’Hachette Livre.

Les dernières
actualités