Hervé de la Martinière augmente sa participation dans le groupe qu’il dirige

Hervé de la Martinière augmente sa participation dans le groupe qu’il dirige

Avec 29% du capital, Hervé de la Martinière deviendrait ainsi le 2e actionnaire du groupe derrière la famille Wertheimer, qui détient 46% à travers les fonds Mousse.

avec Hervé Hugueny (Livres Hebdo), avec AFP,
Créé le 13.03.2007 à 00h00,
Mis à jour le 13.03.2007 à 00h00

Hervé de la Martinière, PDG du groupe d'édition La Martinière, va reprendre la participation que la banque Natixis détient dans l’entreprise qu’il a créée, a t-il annoncé dans une interview publiée mardi 13 mars par Les Échos. «J'ai proposé à Natixis, actionnaire à 14% de l'entreprise, de racheter ses parts. A l'issue de cette transaction, ma participation atteindra 29%', déclare Hervé de la Martinière. Il n’indique pas le montant de la transaction, ni le montage de son financement. 'Natixis reste dans notre pool bancaire, comme BNP Paribas, Société Générale et HSBC', ajoute-t-il.

Avec 29% du capital, Hervé de la Martinière deviendrait ainsi le 2e actionnaire du groupe, qui contrôle notamment les éditions du Seuil, derrière la famille Wertheimer, qui détient 46% à travers les fonds Mousse. Le PDG du groupe dément toute augmentation du capital, mais reconnaît que fin 2006, le groupe a «rencontré un problème ponctuel de trésorerie, sans incidence sur les obligations sociales de l'entreprise', souligne-t-il, en précisant que 'les actionnaires ont effectué un apport en compte courant de 15 millions d'euros, sans fixation d'échéance de remboursement'. '2006 n'a pas été une très bonne année. Avec un chiffre d'affaires stable, le groupe devrait se trouver à l'équilibre', note Hervé de La Martinière, sans indiquer le volume d’activité du groupe. 2007 s'annonce 'bien meilleure', selon le PDG, qui prévoit pour l'ensemble de l'année, 'une hausse globale de 3% avec un résultat très positif'.

13.03 2007

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités