Huit éditeurs français récompensés aux BolognaRagazzi 2020 | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 12.02.2020 à 18h57 (mis à jour le 25.02.2020 à 17h23) Jeunesse

Huit éditeurs français récompensés aux BolognaRagazzi 2020

Le roi de la lune - Photo EDITIONS 2024

Albin Michel Jeunesse, les éditions 2024, Les fourmis rouges, Le Rouergue, Bayard, Sarbacane, Actes Sud BD et Gallimard Jeunesse remportent huit mentions aux BolognaRagazzi, dont quatre dans les nouvelles catégories BD
 

Les célèbres BolognaRagazzi 2020, attribués par la Foire du livre de jeunesse de Bologne, qui se déroule du 30 mars au 2 avril 2020, ont été dévoilés le 12 février et récompensent huit éditeurs - Albin Michel Jeunesse, les éditions 2024, Les fourmis rouges, Le Rouergue, Bayard, Sarbacane, Actes Sud BD et Gallimard Jeunesse – qui remportent chacun une mention. Ils recevront leur récompense le 30 mars, premier jour de la 57e Foire. Ils étaient cinq en 2019 à être distingués par une mention et sept en 2018 à se partager quatre prix et quatre mentions.

1 888 titres venus de 41 pays ont concouru - ils étaient 1 558 en 2019 – soit 330 ouvrages de plus. Le savoir-faire de l’édition française a été une fois de plus reconnu, y compris en Bandes dessinées pour la jeunesse, nouvelle section permanente des BolognaRagazzi, puisque la manifestation s’ouvre à la bande dessinée en 2020. Parallèlement, la catégorie spéciale, Cinéma, remplace « Toddler » (Bambin) de l’année précédente.

Le prix Fiction
Le grand serpent, d’Adrien Parlange (Albin Michel Jeunesse) et Le roi de la lune, de Bérengère Cournut, illustré par Donatien Mary (Editions 2024) reçoivent chacun une mention dans la catégorie "Fiction", dont le prix remporté par Meine liebsen dinge müssen mit, de Sepideh Sarihi, illustré par Julie Völk (Beltz & Gelberg, Allemagne) tandis qu’une mention revient aussi à The wall in the middle of the book, de Jon Agee (Dial Books for young readers, Etats-Unis).

Le prix Non Fiction
Marie Curie. Nel paese della scienza, d’Irène Cohen-Janca, illustré par Claudia Palmarucci (Orecchio acerbo, Italie) remporte le prix Non Fiction et quatre mentions sont attribuées à : Mapping Sam, de Joyce Hesselberth (Greenwillow Books, Etats-Unis), Plasticus Maritimus. Uma espécie invasora, d’Ana Pêgo et Isabel Minhos Martins, illustré par Bernardo P. Carvalho (Planeta Tangerina, Portugal), Infinite hope. A black artist’s journey from World War II to peace, d’Ashley Bryan (Caitlyn Dlouhy Books, Etats-Unis) et Suffragette. The battle for equality, de David Roberts (Two Hoots, Royaume-Uni).

Le prix Première Œuvre
Aux côtés de Where is your sister, de Puck Koper (Two Hoots, Royaume-Uni), couronné par le prix Première Œuvre, Kiki en promenade, de Marie Mirgaine (Les Fourmis rouges) reçoit une mention ainsi que Widzialem pieknego dzieciola (I saw a beautiful woodpecker), de Michal Skibinski, illustré par Ala Bankroft (Wydawnictwo Dwie Siostry, Pologne), An old tailor shop at Intersection, d’Ahn Jaesun (Woongjin Think Big, Corée du sud) et Troca-tintas, de Gonçalo Viana (Orfeu Negro, Portugal).

Le prix Nouveaux Horizons
Le prix Nouveaux Horizons distingue Lullaby for grandmother, d’Iwona Chmielewska (BIR Publishing, Corée du sud).

Le prix BD
Le tout nouveau prix BD comprend trois sections : premiers lecteurs, middle grade, et jeunes adultes

- Premiers lecteurs
Ariol, touche pas à mon veau, d’Emmanuel Guibert, illustré par Marc Boutavant (Bayard) remporte une mention dans cette catégorie dont le vainqueur est Written and drawn by Henrietta, de Ricardo Liniers (Toon Books, Etats-Unis). Deux autres mentions l’accompagnent : Toni. Und alles nur wegen renato flash, de Philip Waechter (Beltz & Gelberg, Allemagne) et Diana Sottosopra, de Kalina Muhova (Canicola Edizioni, Italie).

- Middle-grade
Alors que Imbattable. Justice et légumes frais, de Pascal Jousselin (Dupuis, Belgique) reçoit le prix, les éditeurs français raflent trois mentions avec Simon et Louise, de Max de Radiguès (Sarbacane), Les vermeilles, de Camille Jourdy (Actes Sud BD), déjà lauréat d’une Pépite à Montreuil 2019 et du Fauve jeunesse à Angoulême 2020, et Akissi Aller-retour, de Marguerite Abouet, illustré par Mathieu Sapin (Gallimard Jeunesse).

- Jeunes adultes
The short elegy, d’Animo Chen (Locus Publishing, Taiwan) est le lauréat du prix BD Jeunes adultes tandis que les mentions sont attribuées à Kahe Heli Vahel, de Joonas Sildre (Arvo Pärdi Keskus, Estonie), Laura Dean keeps breaking up with me, de Mariko Tamaki, illustré par Rosemary Valero O’Connell (First Second, Etats-Unis) et Ninna Nanna a Teheran, de Nassim Honaryar §Rizzoli Lizard, Italie).

Le prix Cinéma

Le prix Cinéma distingue Museum, de Javier Saez Castan et Manuel Marsol, illustré par Manuel Marsol (Fulgencio Pimentel/Orfeu Negro/Orecchio acerbo, Espagne/Portugal/Italie) tandis que le prix spécial du jury est attribué à Hello Monsieur Hulot. Monsieur Hulot à la plage. Hulot Domino, de David Merveille (Le Rouergue). Des mentions reviennent à The rainbow of time, de Jilly Liao (Locus Publishing Company, Taiwan), Féminin féminin. Las mujeres de la nouvelle vague, de Josefina Schargorodsky (Tres Tigres Tristes/Avenauta, Espagne) et Cinematografico, de Gema Sirvent, illustré par Ana Pez (Editorial Libre Albedrio, Espagne).
 
close

S’abonner à #La Lettre