Librairie

« Je suis sous l'eau, mais j'ai eu beaucoup de chance », lance Patrick Suel. Cofondateur, avec sa femme Myriam, de la librairie francophone Zadig à Berlin, il s'apprête à quitter son local historique de 88 m2, dont le loyer a explosé, pour s'installer dans un « lieu magique » de 137 m2, « à trois rues d'écart en plein Mitte ». Une « chance » qu'il doit à son professionnalisme, qui lui a valu la décoration de l'ordre des Arts et des Lettres, et à sa « compatibilité avec la mentalité berlinoise ». Se définissant comme « un franc-tireur culturel, aux allures de punk à chiens », avec un anneau à l'oreille et un look reflétant sa « coolitude », ce Français, qui a vécu à Nantes et à Bordeaux, s'est attaché à Berlin grâce à sa femme et au livre grâce à Berlin. « J'ai pris conscience, au début des années 2000, qu'il y avait un manque de livres français dans cette ville et j'ai eu envie d'y créer une librairie qui renouvelle le genre », explique celui qui a fait « ses humanités à Nantes ». Défenseur de la francophonie, ce père de deux enfants est aussi membre de l'Association internationale des libraires francophones.

En dates

1966

Naissance à Bourgoin-Jallieu

1989

Licence de philosophie à Nantes

2003

Crée Zadig à Berlin

2019

Déménagement et agrandissement de Zadig

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
f

Fabrice

il y a 1 an à 18 h 26

"punk à chien" moi je trouve plus dandy-punK. bise


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités