Ich bin ein Berliner | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 14.06.2019 (mis à jour le 14.06.2019 à 13h37) - 1 commentaire Librairie

Ich bin ein Berliner

Patrick Suel - Photo DR

« Je suis sous l'eau, mais j'ai eu beaucoup de chance », lance Patrick Suel. Cofondateur, avec sa femme Myriam, de la librairie francophone Zadig à Berlin, il s'apprête à quitter son local historique de 88 m2, dont le loyer a explosé, pour s'installer dans un « lieu magique » de 137 m2, « à trois rues d'écart en plein Mitte ». Une « chance » qu'il doit à son professionnalisme, qui lui a valu la dé

Lire la suite (950 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématiques

Commentaire récent

“ "punk à chien" moi je trouve plus dandy-punK. bise ” Fabrice il y a 1 mois à 18 h 26
close

S’abonner à #La Lettre