Isabelle Miller: de Corse et de douleur | Livres Hebdo

Par Olivier Mony, le 05.07.2019 (mis à jour le 05.07.2019 à 14h50)

Isabelle Miller: de Corse et de douleur

Isabelle Miller. - Photo OLIVIER DION

Isabelle Miller livre un texte splendide, où la perte se fait chair et mots comme une chambre d'écho à la douleur de la disparition d'un père.

Ce serait l'histoire d'un homme qui s'en va. Et d'un désir qui l'accompagne. Un père et l'écriture. En septembre 2016, à l'âge de 89 ans, et après près d'un demi-siècle de vie publique (durant laquelle il fut l'une des figures, notamment parisiennes, les plus importantes de la droite française) disparaissait dans sa Corse natale, qu'il n'avait jamais vraiment abandonnée, Jacques Dominati.

Il lais

Lire la suite (3 700 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre