Italie : le marché du livre reprend des couleurs | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 28.07.2020 à 15h08 (mis à jour le 28.07.2020 à 16h00) ventes

Italie : le marché du livre reprend des couleurs

La librairie La Feltrinelli, à Rome - Photo VINCY THOMAS.

Les pertes annuelles du secteur du livre italien engendrées par le confinement ont baissé de moitié depuis le mois d’avril grâce à la réouverture des librairies.

La perte de revenus tirés de la vente de livres en Italie, liée en grande partie au confinement, s’est réduite de moitié depuis le mois d’avril, selon une enquête de l’Association des éditeurs italiens (AIE). Au 11 juillet, le chiffre d’affaires cumulé du secteur était en baisse de 11% par rapport à la même date l’an passé, alors qu’en avril ce retard était de 20%.

Grâce à la réouverture des librairies, la part de marché des ventes effectuées dans les commerces est passée de 52% en avril à 56% en juillet, tandis que la part des achats en ligne a reculé de 4 points en trois mois, de 48% à 44%. A la même période l’an dernier, les ventes physiques comptaient pour 70% des revenus du secteur, contre 30% pour les achats sur internet, preuve que le déplacement en boutique n’a pas encore repris toute sa place dans les habitudes d’achat des italiens.
 
"Les tendances des prochains mois permettront de déterminer si les ventes en librairies et dans la grande distribution continueront de se rétablir ou si la période de confinement a accéléré un processus de renforcement des canaux de ventes en ligne que l’on observe depuis maintenant plusieurs années", écrit l’AIE dans un communiqué.
close

S’abonner à #La Lettre