Jacques-Marie Laffont reprend Vents de sable : "nous avons d'autres acquisitions en vue." | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 21.07.2014 à 16h58 (mis à jour le 21.07.2014 à 17h02) Acquisition

Jacques-Marie Laffont reprend Vents de sable : "nous avons d'autres acquisitions en vue."

Jacques-Marie Laffont - Photo REVOLUTION 9

Hoche Communication / Jacques Marie Laffont Editeur acquiert sa troisième maison d'édition en moins de trois mois. Son directeur général nous explique quelle est la stratégie de son groupe après avoir repris Le baron perché, France Empire et dorénavant Vents de sable.

Après Le baron perché en mai et France Empire au début du mois de juillet, l'éditeur Jacques-Marie Laffont vient d'annoncer l'acquisition à 100% de Vents de Sable, spécialisée dans les beaux-livres de voyages, les récits et les livres illustrés. La maison, fondée en 1998 par Hervé Derain, co-fondateur de l'agence de voyage Terre d'Aventure, et l'auteur et photographe Jean-Marc Durou, rejoint le groupe Hoche Communication / Jacques Marie Laffont Editeur. Jean-Marc Durou accompagnera la direction éditoriale du groupe en tant qu'éditeur conseil. La maison parisienne, diffusée par Vilo, est dotée d'un capital de près de 46000 euros. 

Dans un entretien accordé à Livres Hebdo, Jacques-Marie Laffont explique que la stratégie du groupe est de se développer "sur certains segments de l'Edition". "Le beau-livre fait partie de cette stratégie, à condition que le fonds racheté corresponde à un positionnement spécifique. Il ne s'agit pas de "faire du beau livre pour faire du beau livre", mais de developer ce segment en produisant du sens" précise-t-il concernant l'achat de Vents de sable, dont "l'esprit particulier" les a séduits.

Il n'y a rien de plus triste qu'une Maison d'Edition qui disparaît. Jacques-Marie Laffont

Avec les récentes acquisitions, l'éditeur souhaite "élargir et optimiser certains segments en les croisant." Mais "au delà des croisements de fonds possibles (Broking Publishing), nous souhaitons permettre à des maisons d'édition plus ou moins "fragiles" de perdurer. Il n'y a rien de plus triste qu'une Maison d'Edition qui disparaît" ajoute l'éditeur.

Jacques-Marie Laffont avoue avoir "d'autres acquisitions en vue, et plusieurs dossiers de reprises sont à l'étude." Le segment Bien-être/Santé/Forme et le marché des Note-Books sont regardés de près.  

Hoche Communication / Jacques-Marie Laffont Editeur appartient intégralement au groupe R9 (communication, communication digitale, relations publiques et marketing), présidé par Olivier Baillet, qui repésente un chiffre d'affaires de presque 20 millions d'euros. "La branche Edition- Livres, est en développement, mais en synergie totale avec les autres structures du groupe" explique Jacques-Marie Laffont, notamment sur le numérique et le rich-média. "Tout en étant des "amoureux" de l'écrit et du livre (quel que soit son support), nous nous mettons toujours dans la peau de non-spécialistes... Cela permet d'avoir "les pieds sur terre"" conclut-il.     

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre