Nomination

Jean-Baptiste Passé en charge de la transformation du Salon du livre de Paris

Jean-Baptiste Passé - Photo LA PROCURE

Jean-Baptiste Passé en charge de la transformation du Salon du livre de Paris

Le directeur général des librairies La Procure a été nommé directeur général du futur événement organisé par le SNE, en remplacement de Livre Paris. Le festival se déroulera du 21 au 24 avril 2022.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 27.07.2021 à 10h00,
Mis à jour le 27.07.2021 à 10h00

Après 40 éditions et deux annulations pour cause de crise sanitaire, le Salon du livre de Paris, devenu Livre Paris, va se métamorphoser. Le Syndicat national de l’édition (SNE) a nommé Jean-Baptiste Passé comme directeur général de ce futur événement, qui se déroulera du 21 au 24 avril 2022 au Grand Palais Éphémère à Paris, mais également dans quelques grands lieux emblématiques de Paris et de sa proche couronne.

Jean-Baptiste Passé prendra ses fonctions à la mi-septembre 2021. Entré en 2005 dans le groupe Média-Participations, où il a occupé différentes fonctions au sein de Média Diffusion (marketing et diffusion d’albums de bandes dessinées et de mangas, directeur Grands comptes, en charge de la stratégie commerciale de tous les éditeurs diffusés par le groupe…), il était depuis octobre 2016 directeur général des librairies La Procure, où il a pu approfondir sa connaissance des catalogues éditoriaux.

"La transformation du Salon du livre en festival revêt une double exigence économique et culturelle et j’aborde ce défi avec autant d’humilité que d’enthousiasme !" explique-t-il dans le communiqué envoyé par le SNE. Il souhaite en faire "un moment convivial, authentique, participatif autour de la lecture, par et avec les éditeurs et les auteurs, pour et avec les lecteurs". "Alors que la lecture devient grande cause nationale, notre festival en sera une expression vivante au cœur de la cité, depuis Paris, définitivement capitale des lettres, et demain dans toute la France !" précise-t-il.

L’organisation de la direction artistique sera dévoilée courant septembre 2021.

Ambitions nationales

Une feuille de route qu’avait déjà en tête Vincent Montagne, président du SNE et président de Média-Participations, dans un entretien à Livres Hebdo en janvier. "Livre Paris doit renouveler son modèle", affirmait-il alors, ajoutant : "L’important est ce que veulent les éditeurs. Quoiqu’il en soit, les cartes seront rebattues."

Ce nouveau festival du livre, organisé par le SNE, n’a pas encore de nom officiel, mais on sait déjà que les auteurs, éditeurs et libraires y célébreront "tous les livres et la lecture sous toutes ses formes". "Cinéastes, comédiens, plasticiens, musiciens… seront invités à participer aussi à cette grande fête de la culture", ajoute le communiqué du SNE. "Le but est d’en faire une manifestation d’ampleur nationale, une vraie fête du livre en France", expliquait il y a un mois à Livres Hebdo Pierre Dutilleul, directeur général du SNE.

Avant la crise sanitaire, le salon Livre Paris, qui se tenait au Parc des expositions de la porte de Versailles, revendiquait 160 000 visiteurs, 3 000 auteurs, 250 conférences et débats, 471 marques et 50 pays représentés.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités