Jérôme Leroy reçoit le prix Rive gauche à Paris 2017 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 28.06.2017 à 16h33 (mis à jour le 28.06.2017 à 17h00) - 1 commentaire Proclamation

Jérôme Leroy reçoit le prix Rive gauche à Paris 2017

Jérôme Leroy - Photo MADVEEN/CC BY-SA 4.0

Pour sa 7e édition, le jury a récompensé le romancier pour Un peu tard dans la saison (la Table ronde) dans la catégorie roman français ainsi que Vivian Gornick pour Attachement féroce (Rivages) et le recueil Je me tuerais pour vous: et autres nouvelles inédites (Grasset) de Francis Scott Fitzerald, lauréats ex aequo du roman étranger.

Le 7e Prix Rive gauche à Paris a été remis, mercredi 28 juin, au roman français de Jérôme Leroy Un peu tard dans la saison (la Table ronde) ainsi qu'au roman étranger de Vivian Gornick Attachement féroce (Rivages) et au recueil Je me tuerais pour vous: et autres nouvelles inédites (coédition Grasset Fayard) de Francis Scott Fitzerald, lauréats ex aequo dans la catégorie roman étranger.

Dans son dernier roman, Jérôme Leroy met en scène une société touchée en 2015 par un phénomène inexpliqué, appelé l'Eclipse. Agnès Delvaux, capitaine des services secrets, enquête sur Guillaume Trimbert, écrivain, qui pourrait bientôt être touché par ce mal mystérieux.

Dans la catégorie roman étranger, deux lauréats ont été distingués: la romancière américaine Vivian Gornick pour Attachement féroce (Rivages), un récit autobiographique dans lequel elle dresse un portrait sans complaisance d'elle-même, évoque sa relation tumultueuse avec sa mère et dessine en creux la vie trépidante à New York; le recueil Je me tuerais pour vous: et autres nouvelles inédites de Francis Scott Fitzerald, traduit par Marc Amfreville et coédité en mars par Grasset et Fayard.

Par ailleurs le Prix Rive Gauche à Paris 2017 de la revue littéraire a récompensé Le courage, créée en 2015 par l'éditeur chez Grasset et auteur Charles Dantzig.

1 commentaire déjà posté

JeanClaude - il y a 1 an à 16 h 37

très bien

close

S’abonner à #La Lettre