Juan Marsé, prix Cervantès 2008

Juan Marsé © Palomares et deux de ses romans

Juan Marsé, prix Cervantès 2008

Le plus prestigieux des prix littéraires espagnols a été décerné à l'écrivain catalan.

Par Claude Combet,
avec cc,
Créé le 28.11.2008 à 00h00,
Mis à jour le 28.11.2008 à 00h00

Le prix Cervantès 2008, la récompense littéraire espagnole la plus prestigieuse, a été décerné le 28 novembre à Juan Marsé, auteur de Teresa l'après-midi et des Nuits de Shangaï, “pour sa vocation déterminée pour l'écriture et pour sa capacité à refléter l'Espagne de l'après-guerre”.

Né en 1933 à Barcelone, Juan Marsé, sympathisant communiste, a vécu à Paris. Bien que sa peinture des quartiers pauvres de la capitale catalane après la guerre civile lui ait valu sa notoriété, il écrit en castillan et a publié en 1959 son premier livre, Né pour mourir, prix Sésamo.

Christian Bourgois, éditeur de l'essentiel de son oeuvre en français (disponible aussi en “Points”), a publié en 2006 son dernier roman, Chansons d'amour au Lolita's club.

Décerné depuis 1975, le prix Cervantès récompense un auteur dont l'oeuvre contribue au rayonnement des lettres hispaniques : Jorge Luis Borges, Octavio Paz, Mario Vargas Llosa, entre autres, en furent les lauréats.

Cette année, il a bénéficié d'un nouveau jury, plus ouvert aux personnalités du monde littéraire et culturel espagnol et comprenant moins d'officiels liés au gouvernement. Il est aussi davantage doté - 125 000 euros, au lieu de 90 000 euros.

Ana Maria Matute, José Manuel Caballero Bonald, Francisco Nieva, Javier Marías et l'Uruguyen Mario Benedetti étaient les autres auteurs en lice pour ce prix, qui distingue alternativement un romancier espagnol et un romancier sud-américain.

Juan Marsé avait aussi reçu le prix Planeta en 1978 pour La fille à la culotte d'or.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités