Proclamation

Kamel Benaouda, lauréat du Concours du premier roman jeunesse Gallimard

Photo JÉRÉMIE CORIS

Kamel Benaouda, lauréat du Concours du premier roman jeunesse Gallimard

Le roman Norman n’a pas de super-pouvoir a remporté la 3e édition du concours, mercredi 28 novembre, parmi un choix de plus de 900 manuscrits.

Par Léopoldine Leblanc,
Créé le 28.11.2018 à 13h37,
Mis à jour le 30.11.2018 à 10h15

Le jury de la 3e édition du Concours du premier roman jeunesse organisé par Gallimard Jeunesse, en collaboration avec RTL et Télérama, a distingué le roman de Kamel Benaouda, Norman n’a pas de super-pouvoir, parmi plus de 900 manuscrits. L’histoire d’un jeune collégien amené à passer un test qui révélera qu’il est le seul à ne pas être doté de super-pouvoir. Pour échapper à une humiliation certaine, Norman monte une ambitieuse tricherie avec ses amis.

La remise du prix aura lieu mercredi 28 novembre, à 16h, au Salon du livre et de la presse jeunesse, à Montreuil, tandis que l’ouvrage sera disponible dès le lendemain en versions papier et numérique chez Gallimard Jeunesse.

Le Concours du premier roman jeunesse, lancé en 2012 à l’occasion de 40 ans de l’éditeur, a permis de révéler les séries La passe-miroir de Christelle Dabos dès juin 2013 (le volume 1, Les fiancés de l’hiver, s’est écoulé à plus de 75000 exemplaires), ainsi que Les mystères de Larispem de Lucie Pierrat-Pajot, gagnante du concours en avril 2016.

Comme pour la 2e édition, 80% des participants au concours de cette année étaient des femmes, parmi lesquelles figuraient les deux finalistes Sarah Andrès pour Dans la cité électrique et Mathilde Tournier avec Les révoltés d’Athènes. Une part croissante des manuscrits (70% contre 60% en 2016) s’inscrit toujours dans le genre "fantastique" (paranormal, SF, dystopie, Heroïc fantasy), indiquent les organisateurs du concours.

Cette année, le jury de professionnels était composé de Michel Abescat, rédacteur en chef de Télérama, Adeline Bourdon, de la librairie Dialogues à Brest, Thierry Laroche, directeur éditorial de Gallimard Jeunesse et Isabelle Stoufflet, éditrice, Jérémy Le Pouezard, de la librairie Le Divan à Paris, Erik L’Homme, auteur, Laurent Marsick, journaliste à RTL, Hedwige Pasquet, présidente de Gallimard Jeunesse, Lucie Pierrat-Pajot, auteure lauréate de la 2e édition du concours, Audrey Tribot, booktubeuse, et Fanny Vogler, blogueuse.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités