Kaputt | Livres Hebdo

Par Laurent Lemire, le 12.10.2018 Histoire/France 22 oct. Mathilde Aycard, Pierre Vallaud

Kaputt

Le Domenica del Corriere sur l'arrestation de Mussolini après l'entretien avec le roi Victor-Emmanuel III le 26 juillet 1943. - Photo DR

Mathilde Aycard et Pierre Vallaud racontent avec brio la fin de Mussolini et les derniers feux du fascisme.

C'est de l'histoire narrative comme elle fait plaisir à lire. Il n'y a pas de thèse nouvelle, pas de notes même si tout est sourcé, juste de la clarté. Les auteurs se sont contentés des faits qu'ils ont retissés sous la forme d'un récit impeccable. Rien n'y manque : le sang, les drames, la duplicité et deux dictateurs vacillants dopés par les piqûres de leurs médecins : Hitler et Mussolini. Le pre

Lire la suite (1 930 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre