Palmarès

L. Bigorra, Ouissem Belgacem, Guillaume Cizeron et Mohamed Mbougar Sarr récompensés par les prix du roman gay 2021

Catalogue des Editions Cœur de lune, Maison de l'année aux prix du Roman Gay 2021

L. Bigorra, Ouissem Belgacem, Guillaume Cizeron et Mohamed Mbougar Sarr récompensés par les prix du roman gay 2021

Le palmarès du prix du roman gay 2021 a distingué les éditions Cœur de lune et l'œuvre de Guy Torrens.

Par Vincy Thomas,
Créé le 16.11.2021 à 12h37,
Mis à jour le 16.11.2021 à 16h09

Le palmarès du prix du roman gay 2021 a été proclamé à Paris le 12 novembre à la Mairie de Paris Centre, en présence des auteures et auteurs, des maisons d’édition, du jury, des lectrices et des lecteurs.  Le jury a couronné le premier roman de L. Bigòrra, 28 jours, un récit écrit à la fin des années 2010 alors que l'auteur prend un traitement post-exposition VIH. Il aborde les questions des sexualités, du sida, de la vie urbaine ou encore de l'assimilation des minorités dans la société contemporaine.

Le prix du récit autobiographique a distingué deux livres médiatisés de sportifs confrontés à l'homophobie dans leur profession, celui d'un ancien footballeur (Ouissem Begacem, Adieu ma honte, Fayard) et d'un danseur sur glace (Guillaume Cizeron, Ma plus belle victoire, XO).


Mohamed Mbougar Sarr, Prix Goncourt 2021, a été récompensé par le Prix du prix littéraire, en tant qu'auteur, entre autres du roman De purs hommes (P. Rey), traitant de l'homosexualité et de l'homophobie au Sénégal.

Deux autres prix spéciaux ont été remis : les éditions Cœur de lune ont reçu le prix de la maison d'édition. Fondée en 2015 par Sébastien Champagne, son catalogue couvre plusieurs genres: amour, amitié, tranche de vie, roman noir, polar, aventure... Elle publie des romans gay,  de la littérature homosexuelle, des romances M/M, des yaoi et boy’s love.

Enfin, Guy Torrens, éducateur né en 1952, passionné de rock, d'opréa, de littérature japonaise et de musique, a été sacré pour l'esnemble de son œuvre. Il a publié un premier recueil d'haîkus Les Orphelins du déluge (2005), Les Crépuscules d'or pâle premier roman hommage à son compagnon Jean décédé en 2004, les recueils de poèmes Le dernier Lac, Terres blanches et 25 rue Jean Roque, les romans Les Saisons de l’après (prix « coup de cœur » du roman gay 2014) et La nuit de l'aube, et le polar d'anticipation Maria et l’hippocampe. Son œuvre est parue chez Edilivre, Maia, Arc en Ciel et Publibook.


L'intégralité du Palmarès
  • Prix du roman gay 2021 : 28 jours de L. Bigòrra (Terrasses)
  • Mention spéciale du jury : La ride du souci de Grégoire Thoby (Les presses littéraires)
  • Coup de cœur : Cortisol Queen d'Arnaud Arseni (Mix éditions)
  • Premier roman : Tuer le bon gay d'Étienne Bompais-Pham (Maïa)
  • Recueil collectif : Stonewall - Recueil collectif - Préface de Leïla Slimani (éditions Abstractions)
  • Découverte (ex-aequo) : Sang d'encre de Claude-Alain Planchon (Underground) ; Interlope de Nicolas Robiquet (Edilivre)
  • Récit autobiographique (ex-aequo) : Adieu ma honte d'Ouissem Belgacem, avec Eléonore Gurrey (Fayard) ; Ma plus belle victoire de Guillaume Cizeron (XO)
  • Roman court : Pas dire de Baptiste Thery-Guilbert (Annika Parance éditeur)
  • Roman très court : Falciato de Stéphane Maton-Vann (Lamiroy)
  • Roman historique : L'ami indispensable d'Olivier Boisset (Beauvilliers)
  • Romance : Fracture(s) d'Emy Bloom (Homoromance)
  • Recueil de poésies : Photocall, Projet d'attendrissement de Vincent Broqua (Les petits matins)
  • Œuvre théâtrale : Drôle de strip-tease de Pierre Haudebourg (éditions du Frigo)
  • Roman épistolaire : Deux enfances : Minou Drouet et moi de Stéphan Sanchez (Favre)
  • Roman numérique : Les pliures du temps de Jean-Jacques Ronou (Textes gais)
  • Roman érotique (ex-aequo) : Le mâle est fait d'Allan Pedraccos (The Bookedition) ; Nouvelles gaillardes de Hugo Qaherabear (The Bookedition)
  • Essai : Yukio Mishima et ses masques de Stéphane Giocanti (L'Harmattan)
  • Dico : Cent chefs d'œuvre de la littérature gay de Jeff Keller (Textes gais)
  • Prix du Prix littéraire : Le Prix Goncourt 2021 pour Mohamed Mbougar Sarr "auteur entre autres de De purs hommes aux Ed. Philippe Rey"
  • Maison d’édition : Editions Cœur de lune
  • Prix d’honneur pour l’ensemble de son œuvre : Guy Torrens

Le prix du Roman gay a été créé en 2013 à l'initiative de l'Association Verte Fontaine et des Éditions Du Frigo. Il s'agit de récompenser des romans (déjà édités et diffusés) de langue française originale et appartenant à une littérature d'inspiration homosexuelle masculine. Depuis 2015, ce prix littéraire est ouvert à tous les pays francophones ou en partie francophones.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités