Proclamation

Le palmarès du prix du roman gay 2020 couronne le québécois Antoine Charbonneau-Demers

Antoine Charbonneau-Demers

Le palmarès du prix du roman gay 2020 couronne le québécois Antoine Charbonneau-Demers

Le jeune auteur québécois a reçu le prix du roman gay avec Good boy, paru chez Arthaud.

Par Vincy Thomas,
Créé le 05.11.2020 à 19h29,
Mis à jour le 05.11.2020 à 20h00

Le palmarès du prix du roman gay a été décerné virtuellement dans la soirée du 4 novembre, organisé par les éditions du Frigo, et avec comme partenaires le Centre LGBT Paris-Ile de France, la Maison Arc-En-Ciel de Liège, le Salon du Livre Gay Paris, les librairies "Les Mots à La Bouche" et "Violette & Co", la Galerie Talmart, "Le Casse Du Siècle" à Liège, "Verte Fontaine" à Barjols.

Good Boy du jeune québécois Antoine Charbonneau-Demers a remporté le prix du roman gay. Il succède à Philippe Joanny pour Comment tout a commencé aux Éditions Grasset (2019) et Arthur Cahn pour Les vacances du petit Renard au Seuil (2018).

L'ouvrage, paru chez Arthaud, est un roman d’apprentissage "cru, candide et poétique est celui des rêves d’une génération confrontée au sexe, au désir et à l’amour dans l’anonymat d’une grande métropole." Fraîchement débarqué de sa province québécoise, un étudiant explore la grande ville et croit y découvrir qui il est vraiment. Un roman d'apprentissage sur une génération désenchantée, confrontée brutalement au sexe, au désir et à l'amour dans l'anonymat de la métropole. Antoine Charbonneau-Demers, né en 1994 à Rouyn-Noranda au Québec, est déjà lauréat au Canada du prestigieux prix Robert-Cliche pour Coco, son premier roman (VLB, 2016), du prix du Jeune Écrivain du Salon du Livre de Paris en 2019 pour sa nouvelle La Femme à refaire le monde. Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, il poursuit également une démarche en arts vivants.

Le prix de la maison d'édition a été attribué au collectif Pou, créé en 2008, qui a publié cette année Alexandre Bédier (Ce soir, c’est moi le chef !), Guillaume Vissac (Vers Velvet), Cécile Riou (La Piscine tournesol) et Patrick Autréaux (Le Triton à la perle).

Enfin, un prix d'honneur a distingué Michel Bellin,  auteur français qui écrit et publie depuis une quinzaine d’années chez H&O, L’Harmattan ou le label Gap.


Palmarès

PRIX DU ROMAN GAY 2020
Good Boy, d'Antoine Charbonneau-Demers (Arthaud)
- Coup de cœur du prix du  roman gay 2020 pour Romance de Arnaud Cathrine (Robert Laffont)
- Mention spéciale du jury pour Cordons de Gabriel Kevlec (Editions ex aequo)
PRIX DU PREMIER ROMAN (ex aequo): 
Carpe Noctem de Claudius Pan (Le Sélénite) et Ce qu'il aurait fallu dire d'Alexis Anne-Braun (Fayard)
PRIX DÉCOUVERTE (ex aequo):
Mes amours souterraines d'Olivier Sourisse (Orizons) et Contre toute attente de Michaël Brice (Edilivre)
PRIX D'HONNEUR POUR L'ENSEMBLE DE SON ŒUVRE:
Michel Bellin
PRIX DU DICO:
Une bibliothèque gay idéale (L'Harmattan)
PRIX DU ROMAN ÉROTIQUE:
Les amants de Lucien Burckel de Tell (Editions cœur de lune)
PRIX DU LIVRE NUMÉRIQUE:
Piège de Christa (Edition Textes gais)
PRIX DU ROMAN COURT:
Le blockhaus de Stéphane Couppez (Le buisson noir)
PRIX DU RECUEIL DE NOUVELLES:
Fragments d'amour de S.M. Gerhard (Homoromance)
PRIX DE LA MAISON D'ÉDITION:
Le Collectif POU

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités