La bibliothèque de Jean Giono restaurée se dévoile | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 28.06.2018 à 10h46 (mis à jour le 28.06.2018 à 22h04) Patrimoine

La bibliothèque de Jean Giono restaurée se dévoile

Conservé dans l’ancienne demeure de l’écrivain située à Manosque (Provence-Alpes-Côte d'Azur), le fonds de 8 500 livres sera inauguré le 29 juin.

C’est un "un lieu de mémoire littéraire", selon La Fondation du Patrimoine. A Manosque (Provence-Alpes-Côte d’Azur), l’ancienne maison de l’écrivain Jean Giono (1895-1970), le Paraïs, héberge un fonds de 8 500 livres désormais restaurés – "dont une partie annotés de la main de l’écrivain", précise la Fondation dans un communiqué – et que le public pourra découvrir à partir du 29 juin.
 
"Avec la ‘librairie’ de Montaigne à l’horizon de son ambition et de ses rêves, Giono a constitué pendant cinquante ans, entre 1920 et 1970, une bibliothèque remarquable, qui faisait sa fierté, et dont le catalogue révèle l’ampleur de sa culture et de son érudition, la diversité de ses intérêts, de ses curiosités et de ses goûts", précise la Fondation. Destinée avant tout aux chercheurs, le fonds d’archives de l’auteur du Hussard sur le toit et d’Un roi sans divertissement compte une grande diversité d’ouvrages (livres sur l’art, dictionnaires, récits de voyage et d’exploration, sciences naturelles, sciences politiques, théâtre, poésie, etc.), auxquels s’ajoute une collection de 300 disques, de meubles et d’objets divers (vêtements, objets d’art, médailles).
 
La restauration des ouvrages a été rendue possible notamment grâce à la souscription publique lancée en 2015. Les fonds recueillis jusqu’en juin 2017 – 120 820 euros de la part de 403 donateurs, précise la Fondation – ont permis l’acquisition et la restauration de la bibliothèque par l’association des Amis de Jean Giono et sous l’égide de la Fondation du Patrimoine. Par ailleurs, deux mécènes, l’écrivain Metin Arditi et Pierre Bergé ont également versé 50 000 euros.
 
Inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1996, le Paraïs est aujourd’hui le siège de l’association des Amis de Jean Giono, qui gère le fonds d’archives et accueille des manifestations culturelles dans les jardins d’agréments et de promenade imaginés par l’écrivain.
close

S’abonner à #La Lettre