La BPI accroît sa présence littéraire sur Facebook avec des actualités et des conseils | Livres Hebdo

Par Amélie Boutet, le 04.01.2017 à 15h58 (mis à jour le 04.01.2017 à 16h25) Réseaux sociaux

La BPI accroît sa présence littéraire sur Facebook avec des actualités et des conseils

La Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou publie chaque semaine sur une de ses pages thématiques sur Facebook des actualités sur la littérature contemporaine et des conseils de lecture.

La page Facebook "Tu vas voir ce que tu vas lire" doit permettre à la Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou (BPI) d'accroître sa présence en ligne en relayant chaque semaine des actualités sur la littérature contemporaine et des conseils de lectures.

Créée en septembre 2016, mais véritablement lancée en ce début d'année afin qu'elle ait le temps de s’installer par le bouche à oreille, "Tu vas voir ce que tu vas lire" permet également, avec les autres pages dédiées au cinéma documentaire et aux cultures geeks, urbaines et pop, "Par une poignée de docs" et "A l’ombre des geeks en fleur", de communiquer autour des publications du webmagazine de la BPI Balises.

Un registre moins institutionnel

"La nouveauté consiste à nous situer dans un registre moins institutionnel et moins généraliste que la page Facebook de la bibliothèque elle-même. Celle-ci est avant tout dévolue à l'actualité pratique de la bibliothèque et n'a donc pas pour vocation première d'être un outil de médiation en ligne", explique le coordinateur de la page, Cyril Tavan, à Livres Hebdo.

"A l'inverse, "Tu vas voir ce que tu vas lire" prolonge nos activités de médiation et nous permet de nous adresser plus directement et simplement à un public différent, regroupé autour d'un intérêt commun et non strictement limité aux usagers de la bibliothèque, poursuit-il. Le Vendredi Lecture comme les autres formats que nous avons mis en place au cours de ces premiers mois d'existence (par exemple le calendrier de l'avent littéraire qui a couru tout au long du mois de décembre) participent de ce ton et de cette approche, nouveaux pour la BPI."

Augmenter la visibilité en ligne de la BPI

L'ensemble du dispositif sera évalué en septembre 2017, après un an d'existence. "Seront pris en compte non seulement la portée des pages dans l'absolu, mais aussi leur valeur ajoutée pour la visibilité en ligne de la BPI, et notamment de notre webmagazine Balises", précise Cyril Tavan. En fonction de l'éventuel développement du projet, d'autres réseaux sociaux pourraient être expérimentés et d'autres pages thématiques créées.

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre