La correspondance entre René Char et Tina Jolas toujours disputée en justice

René Char

La correspondance entre René Char et Tina Jolas toujours disputée en justice

La cour de cassation a cassé l'arrêt de la cour d'appel de Paris, qui autorisait la publication de la correspondance entre le poète et sa compagne.

Par Hervé Hugueny,
avec hh Créé le 15.04.2015 à 20h04

Comme elle l'avait indiqué, la veuve de René Char a déposé un pourvoi en cassation contre l'arrêt de la cour d'appel de Paris qui autorisait la publication de la correspondance entre son mari et l'une de ses compagnes, et elle a obtenu gain de cause : dans un arrêt du 9 juin dernier, la 1re chambre civile de la cour de cassation a cassé la décision d'appel.

L'affaire devra être rejugée, à la lumière de l'arrêt de cassation, devant la cour d'appel de Lyon.

Marie-Claude Char s'opposait à la publication des lettres échangées entre le poète et sa compagne Tina Jolas, décédée en 1999. Les enfants de celle-ci, Gilles et Paul du Bouchet, ont attaqué la veuve du poète pour usage abusif de son droit moral. Déboutés en première instance en 2006, ils avaient obtenu un renversement de décision en appel, le 4 décembre 2009.

Décédé 1988, René Char était un des plus grands poètes contemporains. En 2007, la commémoration du centenaire de sa naissance avait suscité de nombreuses publications. Les projets des enfants de Tina Jolas n'avaient toutefois pu aboutir.

15.04 2015

Les dernières
actualités