La Coupe du monde a dopé les ventes de livres en Russie | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec Publishing Perspectives, le 10.08.2018 à 14h51 (mis à jour le 10.08.2018 à 15h00) Marché du livre

La Coupe du monde a dopé les ventes de livres en Russie

Paul Pogba

La littérature classique russe a été particulièrement demandée par les touristes venus assister aux matches de football. 

La Coupe du monde, hébergée par la Russie cet été, a profité à l’économie du pays, et notamment au secteur du livre. Le gouvernement et différents acteurs de l’édition ont relevé "une augmentation significative de l’intérêt des étrangers pour la littérature russe", relate Publishing Perspectives

Selon des statistiques gouvernementales, plus d’un million de touristes sont venus en Russie entre le 14 juin et le 15 juillet. Sur la même période, les ventes de livres ont bondi de +50%. Un score attribué aux visiteurs internationaux.

Selon Nadezhda Mikhailova, gérante de la librairie Moscow House of Books interviewée par Publishing Perspectives, la littérature classique russe a été au cœur des achats. A titre d’exemple, les ventes des ouvrages rédigés par l’écrivain Mikhail Bulgakov (1891-1940) —et traduits en plusieurs langues— ont augmenté de 30% depuis le mois de mai. D’autres auteurs ont remporté les faveurs des supporters de football comme Alexandre Pouchkine, Léon Tolstoi ou encore Fiodor Dostoïevski.  

L’effet "Coupe du monde" s’est aussi ressenti, quoique différemment, dans les librairies françaises. Depuis le triomphe des Bleus le 15 juillet dernier, quelques titres relatant la victoire de la France sont apparus dans les meilleures ventes comme 15 juillet 2018, Champions du monde! (Hachette pratique) ou Champions: les Bleus sur le toit du monde (Hugo Sports). 

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre