La Légion d'honneur du 14 juillet pour Michel Quint, Mylène Demongeot, Francis Chevrier et Cécile Ladjali | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 14.07.2017 à 09h17 (mis à jour le 14.07.2017 à 10h00) France

La Légion d'honneur du 14 juillet pour Michel Quint, Mylène Demongeot, Francis Chevrier et Cécile Ladjali

Michel Quint - Photo HÉLOÏSE JOUANARD/PHÉBUS

Plusieurs personnalités du monde du livre ont été nommées ou promues par Emmanuel Macron et les ministres du gouvernement d'Edouard Philippe en ce 14 juillet 2017.

Pour leur première salve de Légions d’honneur à distribuer, Emmanuel Macron et le gouvernement d'Edouard Philippe ont été économes avec assez peu de promus et de nommés en ce 14 juillet 2017.

Le Président de la République a promu au niveau le plus élevé, la Grand Croix, Monique Pelletier, ministre déléguée à la condition féminine sous Valéry Giscard d’Estaing, auteure de La ligne brisée (Flammarion), Le soleil peut attendre (Anne Carrière) et de Souvenirs irrespectueux d’une femme libre (à paraître chez PC en octobre).

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a élevé au grade d’officier la journaliste, éditorialiste et essayiste Arlette Chabot, coauteure avec Béji Caïd Essebsi de La Tunisie : la démocratie en terre d'islam (Plon, 2016). Elle a également nommé chevalier le romancier, dramaturge et chroniqueur littéraire Michel Quint, dont l’œuvre a été publiée, entre autres, chez Fleuve noir, Joëlle Losfeld, Rivages, Stock et Héloïse d’Ormesson. Au même grade, Mme Nyssen a nommé Hélène Richard, inspectrice générale honoraire des bibliothèques et ancienne Directrice du département des Cartes et plans à la Bibliothèque nationale de France, et l’actrice Mylène Demongeot, auteure de nombreux livres (autobiographies, récits et même bande dessinée) notamment publiés chez Flammarion et au Pré aux clercs.

Le ministère de l’Education nationale a fait chevalier Francis Chevrier, directeur de l’Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation, directeur des Rendez-vous de l’Histoire et récent coauteur avec Loïs Bienassis du beau-livre Le repas gastronomique des Français (Gallimard), le festival de Blois, et l’écrivaine et essayiste Cécile Ladjali, dont les romans ont été publiés chez Actes sud et l’un de ses essais, Ma bibliothèque : lire, écrire, transmettre (Seuil) avait reçu le Prix de défense de la langue française du Femina.

Le ministère de l’Enseignement supérieur, la recherche et l’innovation a nommé Cécile Morrisson, byzantiniste et numismate, auteure de nombreux ouvrages sur le sujet parus aux PUF et chez Lethielleux.

De son côté le Protocole a nommé chevalier Marcelle Padovani, journaliste et auteure d’essais sur l’Italie (Vivre avec le terrorisme : le modèle italien, Calmann-Lévy, Mafia Mafias, Gallimard) et le ministère de la Santé et des Solidarités a choisi au même grade la photographe Catherine Cabrol, dont le livre Blessures de femmes (Atlantica) témoignait de la maltraitance et de la violence faites aux femmes.
 
close

S’abonner à #La Lettre