Reportage

La librairie Le Renard Café ???????"rend le Japon accessible, bon et gourmand" 

La librairie Le Renard Café ???????"rend le Japon accessible, bon et gourmand" 

Thomas Faidherbe / LH

La librairie Le Renard Café ???????"rend le Japon accessible, bon et gourmand" 

Une librairie-café mêlant les Bubble Tea, pâtisseries japonaises et mangas, a ouvert ses portes mercredi 24 novembre, au 57 rue du Cardinal Lemoine, dans la capitale. Depuis son ouverture, les clients s'empressent de découvrir la nouvelle adresse dédié à la culture japonaise. 

J’achète l’article 1.5 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 20.12.2021 à 09h43

Le Japon s'implante dans le Quartier latin. A deux pas du Panthéon, le Renard Café a ouvert ses portes le 24 novembre, dans le 5e arrondissement de Paris. Située au 57 rue du Cardinal Lemoine, la nouvelle enseigne est à une encablure de la librairie le Renard Doré, librairie manga auréolée du Prix du confinement au Grand prix Livres Hebdo des librairies en 2020. 

Sur 40m2 visible, les clients peuvent profiter de 400 références, qui seront actualisées de manières régulières. L'idée étant de faire découvrir des séries, des mangas "plus pépites", ou encore des histoires complètes. Chaque client peut y trouver des volumes, disponibles au Renard Doré. Tous les éditeurs sont présents. Un rayon inclusif s'ajoute au lieu avec des boys love et amours lesbiens, présents chez Taifu Comics et Hana Book.

Une création progressive 

L'idée du Renard Café a émergé durant le deuxième confinement, il y a un an. Mickaël Brun-Arnaud, propriétaire de la librairie Le Renard doré, contacte Romain Gaïa, l'un des deux fondateurs de la pâtisserie franco-japonaise Tomo, avec qui il collabore sur de nombreuses animations (pop-up stores, box à emporter). Il a un projet en tête, celui "d'avoir un projet commun et de créer une synergie autour de la littérature japonaise, du manga et de la pâtisserie Tomo". Le projet prend de l'ampleur, malgré la crise sanitaire. 

En l'espace de quelques mois, les deux créateurs franchissent les étapes les unes après les autres et ne baissent jamais les bras. Ils finissent par trouver un lieu, à moins de deux minutes à pied de la librairie. Le lieu, qui était un ancien local Games Workshop inoccupé depuis plusieurs années, finit par être disponible. Doté d'un "bel espace", avec "seulement quelques étagères de Warhammer", le projet n'avait plus qu'à enrichir les murs.

Petit à petit, après plusieurs discussions sur les tenants et les aboutissants du projet et l'élaboration d'une carte "gourmande", Mickaël Brun-Arnaud et Romain Gaïa concrétisent leur rêve.

Un lieu charismatique et gourmet

Les deux créateurs exportent l'imaginaire du Renard Doré, tout en essayant de garder les mêmes tonalités, les mêmes couleurs. L'espace nous plonge au cœur du début de siècle, mêlant une décoration très inspirée des films de Hayao Miyazaki et du studio d'animation Ghibli. L'ensemble "pêche dans l'époque victorienne, dans la décoration de William Morris, d'Alfons Mucha" décrit Mickaël Brun-Arnaud. 
 
Photo THOMAS FAIDHERBE


Avec une vingtaine de places, la librairie et la pâtisserie Tomo proposent deux nouveaux produits, des onigiri (inédit) et des bubble tea. Les clients peuvent également disposer de produits "d’exception et des thés de grande qualité, issus du Japon", précise Mickaël Brun-Arnaud. Ainsi, l’offre culinaire de Tomo tend vers le haut de gamme, tout en rendant "le japon accessible, bon et gourmand". Chaque client pouvant même rapporter chez soi des sachets de thé. 

Un accueil prometteur

Derrière une vitrine au décor pastorale, se cache des "renardeaux". En effet, les clients de la librairie et du Renard Café ont leur nom de code. Tous ensemble, ils forment une communauté et certains ont rencontré leurs amis ou leur conjoint, à travers les événements du Renard Doré. Des renardeaux se sont aussi immiscés dans le projet. Christelle, Mélissa et Julie arrivent "équilibrer l'équipe". 

"On ne s'attendait à rien mais nous n'avons pas été déçus". Malgré le temps d'attente, les clients, "renardeaux" et curieux sont venus découvrir la nouvelle adresse et se sont empressés d'en parler sur les réseaux sociaux. Le compte Instagram du Renard Doré possède presque de 34000 abonnés et le compte du café se rapproche déjà des 7000 abonnés.  

Les dernières
actualités