Librairie

Une nouvelle librairie manga à Paris

La librairie Le Renard Doré (Paris 5e) ouvrira ses portes le 5 mai. - Photo LE RENARD DORÉ

Une nouvelle librairie manga à Paris

Spécialisée en manga et culture japonaise, la librairie Le Renard Doré ouvrira le 5 mai. En attendant son ouverture, son propriétaire cherche à réunir 5000 euros pour financer une partie de son stock de livres.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour,
Créé le 09.04.2018 à 18h47,
Mis à jour le 09.04.2018 à 19h00

Féru de manga et de culture japonaise, Mickaël Brun-Arnaud ouvrira les portes de sa librairie spécialisée, Le Renard Doré, dans le 5e arrondissement de Paris le 5 mai. Cet ancien psychologue s'est reconverti en libraire après avoir suivi, en novembre 2017, la formation "Créer ou reprendre une librairie" de l'Institut national de formation de la librairie (INFL). "Le métier de libraire a toujours trotté quelque part dans mon esprit", confie Mickaël Brun-Arnaud qui, à travers la lecture, a désormais "envie d'accompagner les gens dans les moments de bonheur".
 
A sa sortie de formation, "tout est allé très vite". Quelques mois plus tard, l'apprenti libraire trouve un local de 90m2, répartis sur deux étages, en face de l'université Pierre et Marie Curie dans le quartier de Jussieu et une libraire pour l'accompagner dans l'aventure.

Classification thématique
 
Avec Le Renard Doré, Mickaël Brun-Arnaud poursuit l'objectif de "faire découvrir le manga aux néophytes". Dans cette optique, il compte développer une classification thématique à l'image de celles que l'on retrouve dans les librairies générales. Le libraire prévoit "entre 10 et 12 thématiques" comme la gastronomie avec Cantine de minuit de Yaro Abe (Le Lézard noir, 2017), le drame avec Eclat(s) d'âme de Yuhki Kamatani (Akata, 2018) ou encore l'histoire avec Innocent de Shin'ichi Sakamoto (Delcourt). Des thèmes variés pour mettre l'eau à la bouche de ses clients. Il va aussi développer des ateliers de dessins de manga et d'origami.
 
Sur les 250000 € déployés à la création de sa librairie, 17000 sont dévolus à la création de son stock composé de 5000 références. Mais, à moins d'un mois de l'ouverture, Mickaël Brun-Arnaud cherche à réunir une enveloppe de 5000 euros, via la plateforme de financement participatif Ulule, pour l'aider à financer une partie de son stock.

L'issue de la campagne ne remettra toutefois pas en cause le projet du libraire. D'ici quinze jours, les derniers travaux seront terminés et Mickaël Brun-Arnaud prévoit déjà des animations, à commencer par sa participation au festival Quartier du livre (23-30 mai) durant lequel il organisera un atelier de dessins et invitera Julie Proust-Tanguy, auteure de Japon! Panorama de l'imaginaire japonais à paraître aux Moutons électriques en septembre, pour échanger autour des studios Ghibli et de leur influence sur l'art animé.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités