Paris

La librairie Les Mots à la Bouche devient une coopérative

Photo TIPHAINE GIRAUD

La librairie Les Mots à la Bouche devient une coopérative

La librairie emblématique, spécialisée dans les ouvrages LGBTQI+, change de statut. Elle deviendra une société coopérative et participative (SCOP).

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 31.05.2021 à 19h48,
Mis à jour le 31.05.2021 à 20h00

En plein mois des fiertés, ça bouge du côté des Mots à la bouche. La librairie historique parisienne, spécialisée dans les ouvrages LGBTQI+, bouscule radicalement son mode de fonctionnement. Elle s'apprête à devenir une société coopérative et participative (SCOP) pour son 41e anniversaire. 

D'un commun accord avec l'équipe salariée, Walter Paluch, propriétaire et gérant des Mots à la Bouche depuis 25 ans entame "une transmission heureuse autant qu'enthousiaste. Ce choix de la transformation et de la transmission sous forme de SCOP est celle de la pérennité car cette structure d'entreprise met ses salarié.e.s au centre de leur outil de travail." Désormais, les six employés vont collaborer, prenant ensemble les décisions "à la fois économique, symbolique et culturelle". 

Une aide complémentaire

De plus, l'ensemble de l'équipe des Mots à la Bouche lance une campagne de financement pour racheter la librairie, c'est-à-dire le fonds de commerce, le stock (plus de 12000 références) et le mobilier (estimé à plus de 150000€). Le soutien économique s'accompagne de deux emprunts auprès du réseau SCOP et à la NEF et des économies des salariés. Ainsi, la librairie mise sur un dernier coup de pouce de la part des internautes, passionnés, lecteurs et espère collecter une somme minimum de 40000 euros. 

 

Les Mots à la bouche a fixé un premier palier à 5000 euros, afin d'ajouter les fanzines au stock et un second palier à 10000 euros, pour acquérir des fonds dans le Polar et l'Imaginaire. Les deux paliers suivants prévoient le rachat des essais spécialisés LGBTQI+ et l'ajout des livres de photographie dans la même thématique. Pour l'instant, plus de 16000 euros ont été récupérés pour la campagne, qui court jusqu'à mi-juillet. 

Déménagement obligatoire

Confrontée à une hausse des loyers, l’institution de la communauté LGBT+ avait été contrainte de quitter son site historique du 6 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, dans le quartier du Marais, qu’elle occupait depuis 36 ans. Faute d'une entente avec le bailleur, la librairie emblématique a du se relocaliser dans le XIe arrondissement. Il avait fallu plusieurs mois pour que la librairie trouve un local adapté. Désormais située au 37 rue Saint Ambroise (Paris 11e), elle a pu lever le rideau, au début du mois de juin 2020. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités