La machine Goncourt | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 30.08.2019 (mis à jour le 30.08.2019 à 10h52) Prix littéraire

La machine Goncourt

Lors du prix Goncourt 2014. - Photo OLIVIER DION

A la veille de la première sélection du grand prix, le 3 septembre, les académiciens Goncourt ont repensé leurs multiples activités. Outre leurs déjeuners mensuels et l'attribution de divers prix, ils gèrent leur patrimoine immobilier et étendent leur influence en implantant leur marque à l'étranger et en professionnalisant leur communication.

Dans l'histoire du Goncourt, on se souviendra de moi comme du président de l'immobilier ! » s'exclame, facétieux, Bernard Pivot, rencontré un après-midi caniculaire du mois de juin, à Paris. Depuis 2014 à la tête du jury de la plus prestigieuse des récompenses littéraires françaises, il a supervisé en ce début d'été les travaux de rénovation en cours chez Drouant. Il a établi un inventaire des bie

Lire la suite (9 980 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre