Bordeaux

Après la presse, le disque. Pour « pérenniser des emplois et maintenir des commerces culturels de proximité », la propriétaire de la librairie bordelaise La Machine à lire, Hélène des Ligneris, ouvrira le 16 septembre une Machine à musique. La boutique, installée dans l’ancien local occupé par Harmonia Mundi à Bordeaux et pilotée par le même disquaire, Jean Claverie, proposera une offre de CD centrée sur le classique, le jazz, la musique du monde et les grandes voix françaises. Une diversification qui coincide avec la fermeture de Virgin. C. Ch.






06.09 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités