La nouvelle Miss Marvel est une adolescente musulmane | Livres Hebdo

Par Souen Léger, avec New York Times, le 07.11.2013 à 16h49 (mis à jour le 07.11.2013 à 18h20) Comics

La nouvelle Miss Marvel est une adolescente musulmane

Kamala Khan (en parka verte), 16 ans, est la nouvelle Miss Marvel. - Photo MARVEL

La nouvelle recrue du géant américain Marvel a tous les attributs des super-héros de comics, et un petit détail qui n’échappe pas aux observateurs : c’est une adolescente musulmane.

Sous les costumes et les masques des super-héros, la diversité n’a pas toujours été de mise. Mais en février prochain, la maison d’édition de comics Marvel relancera la série Miss Marvel avec un nouveau personnage central : Kamala Khan, une jeune fille d’origine pakistanaise et de confession musulmane.
 
L’adolescente de 16 ans, qui vit dans le New Jersey avec sa famille, succédera donc à la blonde Carole Danvers, qui a officié en tant que Miss Marvel de 1967 à 2012. Kamala Khan a le pouvoir de changer de forme, de devenir très grande ou au contraire de se faire toute petite, et son poing peut grossir à volonté.
 
"Nous avons voulu créer une histoire pour toutes les petites filles qui ne se retrouvent pas dans les médias, particulièrement dans la culture populaire et les programmes de divertissement", explique à l’agence Reuters Sana Amanat, éditrice chez Marvel. L’auteure G. Willow Wilson, convertie à l’islam, a ensuite développé le personnage de Kamala Khan.
 
"Je m'attends à être critiquée", confie Sana Amanat
 
"Son frère est très conservateur", précise Sana Amanat au New York Times. "Sa mère est parano à l’idée que sa fille touche un garçon et tombe enceinte. Son père veut qu’elle se concentre sur ses études pour devenir médecin", poursuit-elle.
 
En 2002, Marvel avait déjà mis en lumière une héroïne musulmane en intégrant Sooraya Qadir, alias Dust, à l’équipe des Nouveaux X-Men. Kamala Khan, elle, ne sera pas voilée, mais l’équipe craint un accueil mitigé. "Je m'attends à être critiquée, confie Sana Amanat. Non seulement de la part des antimusulmans, mais également des musulmans qui attendent peut-être que le personnage soit dépeint d'une certaine façon".
close

S’abonner à #La Lettre