Edition jeunesse

La Partie, nouvel éditeur jeunesse créatif et autonome chez Gallimard

La Partie, nouvel éditeur jeunesse créatif et autonome chez Gallimard

Béatrice Vincent, Camille Vasseur, Charlotte Botrel et Fanny Vergnes lancent La Partie, éditeur jeunesse dédié à la création française et étrangère. 12 titres sont déjà prévus en 2021.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 22.04.2021 à 09h10,
Mis à jour le 22.04.2021 à 10h34

Les éditrices Béatrice Vincent et Camille Vasseur, la responsable des droits étrangers Charlotte Botrel et la responsable de la communication Fanny Vergnes créent la maison d’édition de livres jeunesse illustrés La Partie. Diffusée par Gallimard et distribuée par la Sodis, la maison sera dédiée à la création française et étrangère.

Béatrice Vincent, qui travaille depuis 25 ans chez Albin Michel jeunesse, explique leur choix de rejoindre un autre groupe : "Nous avons eu envie de donner plus d’autonomie à un catalogue d’auteurs qui s’est développé au sein d’une grande maison généraliste pendant de nombreuses années. Pour lui donner ce nouvel élan, il nous a semblé naturel de nous tourner vers Gallimard qui soutient une édition de création, notamment les éditions des Grandes Personnes qui représentent pour nous un modèle d’indépendance éditoriale et bénéficient d’une diffusion spécialisée dans la littérature de jeunesse".

"Madrigall est heureux d’être partenaire de cette jeune entreprise prometteuse" indique Antoine Gallimard dans le communiqué de la nouvelle maison

32 titres d'ici fin 2022

La Partie publiera 12 titres en 2021 à partir d'août et 20 en 2022. "Parmi les douze titres de l’automne", le catalogue comprendra Pauline Martin, l’illustratrice de Mon amour, Beatrice Alemagna, l’auteure du livre multi-récompensé Un grand jour de rien ou encore Bruno Gibert, Delphine Chedru, Bastien Contraire, Ramona Bădescu, Loren Capelli, Anne-Margot Ramstein et Matthias Arégui, précise le communiqué de la nouvelle maison. En 2022, seront lancés les nouveaux albums de Blexbolex, Adrien Parlange, ou encore Icinori. La littérature étrangère sera présente avec quatre titres, polonais, finlandais, italien et nééerlandais.

Avec un logo coloré, et qui évoluera selon ses parutions et sa communication, La Partie invite "au jeu, mais aussi à la fête dans sa sonorité" précise Béatrice Vincent. "c’est ce que nous voulons, entre autres, proposer aux auteurs comme aux lecteurs". Mais, ajoute-t-elle, "La polysémie du mot nous plaisait". "La Partie c’est aussi le contraire du tout, une portion d’espace circonscrit aux livres illustrés dans le vaste champ de la littérature jeunesse. Il y a également dans le mot « partie » l’idée d’un collectif qui nous tient à cœur, celui de l’équipe que nous formons et plus largement celui d’une famille d’éditeurs jeunesse qui partagent une même vision créative du métier où la prise de risques reste un moteur" rappelle l'éditrice.
 
Béatrice Vincent, Camille Vasseur, Charlotte Botrel et Fanny Vergnes


Toute l'équipe s'est connue chez Albin Michel jeunesse : Camille Vasseur y a travaillé neuf ans, en tant qu'éditrice des albums térangers et responsable d’un programme éditorial mêlant acquisition et création. Charlotte Botrel a travaillé aux droits étrangers chez Le Lombard, Albin Michel Jeunesse et Gallimard Jeunesse. Elle a publié Internationaliser sa production : cessions de droits et coéditions aux éditions du Cercle de la librairie. Enfin, Fanny Vergnes, a accompagné la promotion des livres du collectif des éditions Anne Carrière, La Belle Colère, Le Nouvel Attila et Plein Jour, avant d'être responsable de la presse et de l’évènementiel chez Albin Michel Jeunesse pendant cinq ans.

Enfin, Béatrice Vincent est arrivée chez Albin Michel jeunesse en 1996, où elle a notamment dirigé le label Traprèze et la collection Witty et fait découvrir des auteurs majeurs du catalogue de la maison comme Blexbolex qui a reçu la Pépite d’Or avec Nos vacances au salon du Livre jeunesse à Montreuil en 2017, Beatrice Alemagna, Prix Landerneau Jeunesse 2017 pour Un grand jour de rien ou Eléonore Douspis.

 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités