La perspective du Brexit perturbe la foire de Londres | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, à Londres, le 12.03.2019 à 15h40 (mis à jour le 12.03.2019 à 20h55) Royaume-Uni

La perspective du Brexit perturbe la foire de Londres

Le nouveau stand collectif tout blanc des éditeurs français. - Photo ANNE-LAURE WALTER/LH

La grève du zèle des douaniers français à la gare du Nord à Paris et à Calais, entraîne de nombreux retards pour les Français venus participer à la foire professionnelle du livre, la deuxième plus importante après Francfort, qui s'ouvre ce 12 mars.

Le Brexit, qui pourrait être effectif le 29 mars, a déjà un impact psychologique et aussi organisationnel sur la foire du livre de Londres, qui s'ouvre ce mardi 12 mars et se tient jusqu'au 14 mars. Sur le stand du Bureau international de l'édition (Bief), les ouvrages et le mobilier ont fini par être livré et les éditeurs arrivent au compte-goutte, freinés par une grève du zèle des douaniers ... Lire la suite (4 070 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre