La pétition en faveur d’un tarif postal pour le livre sera rendue début décembre

© Olivier Dion

La pétition en faveur d’un tarif postal pour le livre sera rendue début décembre

Lancée il y a un an, la pétition demandant l’instauration d’un tarif postal spécifique pour le livre devrait être remise entre le 7 et le 10 décembre aux ministères de la Culture et de l’Industrie, ainsi qu’à La Poste. Elle a recueilli 7 700 signatures.

J’achète l’article 1.50 €

Par Catherine Andreucci,
avec ca,
Créé le 03.12.2007 à 00h00,
Mis à jour le 03.12.2007 à 00h00

La pétition « Pour la libre circulation des idées. Soutien aux éditeurs indépendants et aux revues littéraires », demandant des tarifs préférentiels pour les envois de livres et de revues, doit être remise au ministère de la Culture, au ministère de l’Industrie et au siège de La Poste entre le 7 et le 10 décembre, annonce un communiqué diffusé le 1er décembre par la « Coordination des indépendants », qui pilote cette initiative.

La date de remise dépend encore de l’éventuelle obtention d’un rendez-vous avec Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé des entreprises et du commerce extérieur, d’une part, et avec Dominique Blanchecotte, directrice du cabinet du président et du directeur général de La Poste, d’autre part. Les membres de la Coordination devraient être accompagnés par le député Jean-Louis Bianco (PS) et par Régis Blanchot, secrétaire fédéral du syndicat Sud PTT. Depuis deux mois, 37 députés ont posé des questions écrites au gouvernement à ce sujet.

Lancée à l’automne 2006 et rédigée par Daniel Delort (éditions L’Atelier du gué), la pétition a recueilli à fin novembre 7700 signatures, dont la moitié de professionnels du livre.Ces derniers se sont mobilisés à la suite à la disparition progressive des tarifs permettant d’expédier des livres à moindre coût, et de l’obligation qui leur était faite d’utiliser le tarif Colissimo, au prix minimal de 5,10 euros.  

_____________

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités