La première sélection du prix Jean Giono 2014 | Livres Hebdo

Par Marie-Christine Imbault, le 16.09.2014 à 18h50 (mis à jour le 16.09.2014 à 19h30) Sélection

La première sélection du prix Jean Giono 2014

Serge Joncour - Photo DAVID IGNASZEWSKI/KOBOY/FLAMMARION

Six des neuf titres sélectionnés sont déjà sur les rangs des grands prix

La première sélection du prix Jean Giono, rendue publique mardi 16 septembre par un jury dans lequel trois sièges demeurent vacants, présente un air de ressemblance avec celles déjà établies pour les grands prix d’automne.
 
Parmi les neuf titres de la sélection, figure notamment le premier roman d’Adrien Bosc, Constellation (Stock) aujourd’hui désigné lauréat du prix littéraire de la Vocation de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet, et par ailleurs en lice pour le Goncourt, le Renaudot et le prix de Flore
 
Le jury du prix Giono a également retenu le premier roman de Mathias Menegoz ainsi que les livres de Fouad Laroui, Pauline Dreyfus et Eric Reinhardt, tous dans la sélection du Goncourt, et parfois du Renaudot, ou encore de Serge Joncour, en lice pour le Médicis.
 
Le jury du prix Jean-Giono, qui est composé de Sylvie Giono-Durbet et Pierre Bergé (président), Frédéric Vitoux et Erik Orsenna (de l’Académie française), Paule Constant (du Femina), Gilles Lapouge, Pierre Pain et Yves Simon, se réunira pour une deuxième sélection le 7 octobre.

Le prix Jean Giono, doté de 10 000 euros par la Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent, sera proclamé jeudi 16 octobre, soit deux semaines avant le Grand prix du roman de l’Académie Française, qui ouvre traditionnellement la saison des grands prix.
 
La sélection :
Constellation, Adrien Bosc (Stock)
Ce sont des choses qui arrivent, Pauline Dreyfus (Grasset)
Le jeune homme qui voulait ralentir la vie, Max Genève (Ed. Serge Safran)
L’écrivain national, Serge Joncour (Flammarion)
Les tribulations du dernier Sijilmassi, Fouad Laroui (Julliard)
Karpathia, Mathias Menegoz (P.O.L)
L’amour et les forêts, Eric Reinhardt (Gallimard)
Le météorologue, Olivier Rolin (Seuil)
Fleur et sang, François Vallejo (Viviane Hamy)
close

S’abonner à #La Lettre