La SGDL crée la bourse Sarane Alexandrian

Sarane Alexandrian © DR

La SGDL crée la bourse Sarane Alexandrian

D'une valeur de 10 000 euros, elle est destinée à un auteur, un éditeur, une revue littéraire ou à une compagnie théâtrale.

J’achète l’article 1.50 €

Par Justine Tosonian,
avec jt, afp,
Créé le 23.09.2011 à 00h00,
Mis à jour le 23.09.2011 à 00h00

La Société des gens de lettres (SGDL) vient de créer la bourse Sarane Alexandrian, dotée de 10 000 euros, selon la volonté de l'écrivain français né en 1927 à Bagdad et mort en 2009 à Ivry-sur-Seine.

Sarane Alexandrian “a souhaité que son legs serve à encourager la recherche littéraire et permette de redéfinir et d'actualiser la notion d'avant-garde littéraire”, précise la SGDL dans un communiqué.

Les critères de sélection suivent la volonté de l'écrivain. Si la bourse est attribuée à un auteur, son oeuvre devra être “hors des normes [et] totalement méconnue du grand public, auquel il ne se soucie même pas de plaire. Ne cherchant qu'à cultiver son idéal de création personnelle, il a de plus en plus de difficultés à publier ses livres”. Si elle va à un directeur de revue littéraire, cette dernière devra être “indépendante” et défendre “avec un non-conformisme de grand style toutes les valeurs émancipatrices de la pensée humaine”. Quant à l'éditeur, il devra être “petit, [...] c'est-à-dire un noble éditeur qui, avec des moyens restreints, a choisi de publier des auteurs d'une qualité rare, pour un nombre limité d'amateurs”. Si la bourse est attribuée à une la compagnie théâtrale, il faut que celle-ci “n'arrive pas à obtenir les subventions nécessaires pour monter une pièce que ses acteurs sont prêts à jouer” et doit proposer des “spectacles pleins de trouvailles”, poursuit le communiqué.

Le jury, composé d'auteurs de la SGDL et d'amis de Sarane Alexandrian, décernera la bourse fin avril 2012. Les dossiers doivent être envoyés au plus tard le 15 octobre. Le règlement est disponible sur le site de la SGDL.

Ecrivain, essayiste, critique d'art et fondateur de la revue néo-surréaliste Supérieur Inconnu, Sarane Alexandrian a notamment écrit Le Surréalisme et le rêve (Gallimard, 1974), Histoire de la philosophie occulte (Seghers, 1983) et Histoire de la littérature érotique (Seghers, 1989).
23.09 2011

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités