La SGDL renouvelle son bureau et prend position pour un contrat d'édition numérique

La SGDL renouvelle son bureau et prend position pour un contrat d'édition numérique

De gauche à droite: Thomas Simonnet (Gallimard), Joëlle Losfeld (éditions Joëlle Losfeld), Bertrand Legendre (université Paris 13) et Catherine Guillebaud (Arléa).

La SGDL renouvelle son bureau et prend position pour un contrat d'édition numérique

La Société des gens de lettres, réunie en assemblée générale le 12 juin, a reconduit Alain Absire comme président et réfléchit à l'instauration d'un contrat d'édition numérique.

Par Laurence Santantonios,
avec ls Créé le 15.04.2015 à 23h36

A la suite de l'assemblée générale ordinaire qui s'est tenue le 12 juin à l'hôtel de Massa, la Société des gens de lettres a renouvelé son bureau : Alain Absire reste président, Noëlle Châtelet première vice-présidente.

Les vice-présidents sont Pierrette Fleutiaux pour le collège des affaires littéraires, Catherine Borgella pour celui de l'audiovisuel et du multimédia, Christine Goémé pour celui des affaires radiophoniques.

Le secrétaire général est Jean-Claude Bologne, le trésorier Hubert Tubiana, et le trésorier adjoint Dominique Le Brun.

Parmi les dossiers d'actualité : l'élaboration d'un nouveau type de contrat d'édition numérique équitable, une redéfinition du “périmètre” des droits d'auteur, en particulier dans le cadre de rencontres avec le public.

Les dernières
actualités