Numérique

La Sirène, nouvelle bibliothèque numérique patrimoniale de Versailles

Photo VERSAILLES

La Sirène, nouvelle bibliothèque numérique patrimoniale de Versailles

La ville de Versailles numérise tous les documents de sa bibliothèque municipale sur le portail, La Sirène. Les fonds numérisés comprennent différentes collections d'objets anciens et précieux. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 11.02.2021 à 16h58,
Mis à jour le 11.02.2021 à 17h00

La bibliothèque numérique patrimoniale de Versailles, La Sirène, a été lancée début février. Ce nouveau dispositif se traduit par la numérisation des collections rares et anciennes de la bibliothèque municipale de la ville du Roi Soleil. 

Avec de simples fonctionnalités comme la recherche en plein texte dans de nombreux documents ou encore une cartographie de documents anciens, La Sirène est un "un outil précieux au service des chercheurs". Les fonds numérisés sur La Sirène correspondent aux collections numérisées, ouvrages et objets anciens et précieux, conservés à la bibliothèque municipale de Versailles. Près de 1000 documents dont des almanachs, livres imprimés, portraits, gravures sont accessibles en ligne. De plus, la ville ajoute à sa plateforme les collections d’oeuvres associées à ses expositions temporaires ayant lieu dans la Galerie des Affaires étrangères.
 
Photo VERSAILLES


Parmi les documents on trouve l’exemplaire personnel de Louis XIV des Courses de testes et de bague (1662), les Petits Livres secrets de Madame de Maintenon, des livres d’heures ou encore des tablettes cunéiformes. La Sirène intègre aussi un espace pédagogique, des articles sur l’histoire du livre, ainsi que des jeux, regroupant des ressources destinées à la fois aux enfants et à leurs professeurs.

L'objectif est de rendre accès à ce fonds aux chercheurs du monde entier, aux amateurs d'histoire, et au grand public. La commune de Versailles a choisi comme nom "La Sirène", parce qu'il fait écho à la grande maquette de corvette conservée dans l’ancien Hôtel des Affaires étrangères et de la Marine qui abrite aujourd’hui la Bibliothèque centrale.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités